Il fait beau, il fait chaud, même exceptionnellement chaud pour un mois de mai, et vous avez très envie d’une maison au bord de l’eau. Comme on vous comprend car nous aussi…et c’est bien pour cela que Homelike Home a ouvert des agences de chasse immobilière aussi bien dans le sud avec les villes d’Aix en Provence, Marseille, Nice, dans le nord ouest avec la Normandie mais aussi la Bretagne et enfin dans le sud-ouest avec le Pays Basque.

 

Ce mois de mai 2022 pourrait être le plus chaud jamais enregistré en France. Depuis quelques jours, les températures s’emballent et devraient même dépasser les 30°, aussi bien dans les grandes villes, que dans nos chères villes côtières en Bretagne.

 

Des températures moyennes en hausse, des vagues de chaleur plus nombreuses, des hivers moins rudes et une pluviométrie plus importante devraient constituer notre quotidien météorologique. Hélas, ces phénomènes devraient s’accentuer à mesure que le siècle avancera. Il est donc judicieux de penser à un investissement immobilier sur le littoral, au bord de la mer. Mais là encore, il faut acheter au bon endroit et se faire coacher par un professionnel de l’immobilier, tel qu’un chasseur immobilier qui saura vous éviter les erreurs à ne pas commettre.

 

Pourquoi investir dans l’immobilier en bord de mer ?

La France comporte de nombreuses stations balnéaires qui voient affluer chaque année de nombreux touristes. Les résidences secondaires, lorsqu’elles sont inoccupées une partie de l’année,  peuvent être mises en location afin d’en amortir les coûts, tout en laissant la possibilité à leur propriétaire de les habiter durant certaines périodes. Grâce à un nombre élevé de potentiels locataires, les biens immobiliers en bord de mer s’avèrent plutôt rentables. De plus, un bien immobilier en bord de mer est une valeur sûre car il peut se revendre facilement et rapidement. Votre patrimoine immobilier reste donc pérenne.

Cependant, faut-il acheter les pieds dans l’eau ? Le niveau de l’eau risque t-il  de monter à terme avec le dérèglement climatique ?  Ma maison peut-elle faire face à de nombreuses inondations ?

Où acheter au bord de la mer ?

Entendre le clapotis de l’eau le matin au réveil, plutôt que le bruit des klaxons parisiens fait rêver. Mais à Quel prix ?

Avec près de 5 000 kilomètres de côtes, la France possède l’une des plus belle façade maritime du monde. Vous avez envie d’habiter près de la mer et de trouver la maison ou l’appartement de vos rêves sur la Côte d’Emeraude, la côte Fleurie, la Côte d’Azur ou le Pays Basque, mais vous ne connaissez pas les communes qui les bordent ? Pas de soucis ! Que ce soit pour une résidence secondaire ou une résidence principale, mais aussi un investissement locatif,  il faut bien choisir sa destination, et surtout toujours tenir compte de l’accessibilité et du temps de transport. Alors, oui une maison perdue sur la pointe de la Bretagne peut-être tentante, mais s’il vous faut presque 1 journée de transport pour vous rendre dans votre jolie maison, cela vous lassera à terme, et vous délaisserez votre maison. Alors en immobilier chez Homelike Home, nous prenons soin d’appliquer une seule règle avec nos clients : la localisation et l’accessibilité.

 

Une gare TGV à proximité, foncez ! Un aéroport facilement accessible s’étudie aussi, sans oublier les trajets en voiture, avec les nombreux embouteillages qui peuvent devenir rapidement un casse tête pour les grands week-ends de pont notamment. Il ne faut pas oublier que le coût de l’essence va continuer d’augmenter, ainsi que le coût de transport quel qu’il soit. C’est donc  un critère primordial à prendre en considération dans votre choix de futur maison au bord du littoral français.

Une envie de Normandie, de Calvados : Les nombreux ports de pêche et les stations balnéaires au charme intemporel telles que Deauville, Trouville, Honfleur et Cabourg, sans oublier les plages du Débarquement et les villes incontournables comme Cherbourg, Barfleur, Granville qui jalonnent ce littoral riche et lumineux. Chez Homelike Home, Marie-caroline de Castelbajac et Corinne Johansson vous aideront à dénicher votre nouvel Home sweet Home sur la côte Normande

Une envie d’air frais (ça c’était avant !), de crustacés, d’eaux aussi cristallines que l’eau turquoise de l’île Maurice, foncez en Bretagne, aussi bien Bretagne sud avec Vannes, dans le Golfe du Morbihan, que la Bretagne nord avec Cancale et sa fameuse côte d’Emeraude, et la Bretagne pays de Loire avec la Baule et Pornichet. La Bretagne a le vent en poupe et on comprend pourquoi ! Les maisons ont le charme des vieilles pierres, l’air est respirable, les crustacés un bon goût d’eau salée. Contactez Constance Arnaud mais aussi Aurélie Roule et Nathalie Lalande qui dénicheront votre futur Home Sweet Home sur toute la côte bretonne.

 

Une envie de sport, de golf mais aussi de surf sans oublier la bonne cuisine basque, foncez au Pays Basque. Le Pays Basque est aussi très vert, il faut donc bien compter le nombre de jours de pluie que vous pourrez trouver en achetant dans le coin, entre Guethary, Biarritz, Hossegor. Le temps est aussi très changeant dans la journée, un peu comme en montagne. C’est la nouvelle destination de nombreux parisiens en télétravail, alors si vous aussi vous êtes tentés par le Pays Basque, contactez Christine Pelosse

Une envie de soleil assuré tout au long de l’année ou presque, alors misez sur le sud avec des villes comme Nice, Marseille mais aussi Aix en Provence. Toutes ces villes dans le sud sont très facilement accessibles en TGV et/ou en avion, ce qui explique que les prix peuvent atteindre des sommets. Certaines villes comme Marseille s’apparentent plus à des grandes villes mais dès que l’on sort un peu de la ville, on découvre des eaux cristallines. Nice, ville internationale, attire de nombreux investisseurs, sans oublier Monaco et Aix en Provence qui est toujours autant plébiscité par les étudiants, en droit notamment. Contactez Emmanuelle Laborie, Catherine Midorge et Fabienne Lathuille qui sauront dénicher votre futur Home Sweet Home dans le sud de la France.

 

Les critères à prendre en compte avant d’investir dans l’immobilier en bord de mer :

Si réaliser un investissement locatif ou s’offrir une résidence secondaire en bord de mer est tentant, il faut cependant prendre en considération certains critères afin que l’investissement s’avère avantageux. Le coût d’achat et d’entretien d’un logement sur la côte sont plus élevés que dans les villes, mais aussi dans les campagnes comme le Perche par exemple. Cependant, la rentabilité locative est supérieure grâce à la l’attractivité de ces villes et leur localisation. Si vous souhaitez acheter en bord de mer pour faire de l’investissement locatif, vous n’aurez généralement aucune difficulté à trouver des locataires pendant la saison estivale, ce qui permettra de compenser vos charges fixes. Mais il ne faut pas oublier que sur le littoral, la saisonnalité rythme le quotidien.

Il faut donc penser à tout avant d’acheter sa résidence secondaire sur le littoral français.

Vivre près de la mer, ça coûte cher  :

On aurait presque tendance à croire que se réveiller face à la mer n’a pas de prix. Et pourtant, si car investir dans une maison ou un appartement sur la côte représente un budget conséquent. Tout d’abord, en raison de l’attractivité des biens immobiliers du littoral, une maison ou un appartement avec vue mer est vendu 20% à 30% plus cher qu’un bien classique. En Bretagne nord, une vue mer est inenvisageable à moins de 1 million d’euros !

Autre source de dépense : l’entretien du logement. Du fait de la salinité de l’air, les bâtisses s’abîment beaucoup plus rapidement et la corrosion pénètre partout. sans oublier des petits tracas tels que la Mérule, champignon qui pullule en Bretagne . Ces bâtisses en bord de mer sont aussi plus facilement exposées aux intempéries, aux rayonnements du soleil et il faut donc envisager des réparations chaque année ou presque. Avec l’augmentation des matières premières et l’inflation que nous subissons tous, ce coût d’entretien est à prendre en considération dans votre budget d’achat.

De plus, la plupart des crédits d’impôts pour des travaux dans sa résidence principale ne s’appliquent pas aux résidences secondaires. On le voit notamment au niveau de la fiscalité : la résidence secondaire ne donne pas droit à l’abattement de 30 % de sa valeur pour le calcul de l’impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), contrairement à la résidence principale. La valeur d’une résidence secondaire doit donc être comptée à 100 % dans la déclaration.

Des risques naturels à ne pas sous-estimer :

Un maison en bord de mer est de plus en plus soumise à la montée des eaux avec des coefficients de grande marée, des tempêtes hivernales, et parfois des catastrophes écologiques, comme celles que nous avons connues à l’île de Ré. Ces phénomènes  devraient hélas se multiplier avec le réchauffement climatique, la fonte des glaces et la montée du niveau des océans. Gardez ces risques en tête si vous souhaitez habiter au bord de l’eau…et pensez à faire des travaux préventifs en cas de montée des eaux, comme par exemple en installant des murets de confortement. On voit des murets de sable de plus en plus sur le littoral corse car la mer semble grignoter chaque année quelques mètres de sable !

 

L’éloignement a un coût :

Vous rêvez d’habiter loin, la dernière maison au bout de la falaise. Il faut cependant prendre en compte le coût (essence, transport, train, avion…) et le temps nécessaire pour vous rendre dans votre jolie maison. De plus, si vous avez choisi une zone particulièrement isolée, trouver un locataire peut s’avérer encore plus compliqué en hors saison. même si le télétravail a changé beaucoup le paysage et le quotidien de milliers de français, il faut bien prendre en compte l’accessibilité de votre maison. Les commerces de proximité sont à étudier car traverser des villages sans âme qui vivent en hiver, peut vite devenir un inconvénient.

Quel est l’impact de l’augmentation du carburant et des matières premières sur les résidences secondaires ?

Sans surprise, les habitants des communes littorales et notamment périurbaines sont les plus touchés par la hausse des prix du carburant. Ce sont souvent ceux qui sont obligés d’utiliser leur voiture pour leur trajet quotidien, ne serait-ce que pour faire leurs courses. De plus, pour vivre confortablement dans sa résidence secondaire, il ne faut pas négliger le coût du chauffage, et prévoir d’importants travaux d’isolation thermique. Quelques solutions permettent tout de même d’alléger la facture pour les travaux, notamment de rénovation énergétique. Le coût énergétique est donc un coût à bien prendre en compte dans son budget d’achat notamment quand on achète dans le nord et le nord ouest de la France. 

Acheter une résidence secondaire pour passer des vacances en famille, en couple, entre amis, est un rêve que beaucoup d’entre nous cherchent à réaliser. Les confinements successifs que nous avons connus et la mise en place du télétravail pour certains d’entre nous, ont donné des envies de partir à la découverte de notre littoral français. Contactez-nous pour votre futur achat de résidence principale, résidence secondaire ou investissement locatif en bord de mer, afin de bien choisir votre futur Home Sweet Home avec notre équipe de chasseuses immobilier Homelike Home

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>