Vous avez peut-être eu la chance de partir au bord de la mer pour ce week-end du 11 novembre, en Bretagne ou en Normandie, avec des températures dignes d’un mois d’avril. Vous en avez peut-être profité pour goûter au plaisir du surf ou du kitesurf. On vous dit tout sur les meilleurs spots pour surfer en Bretagne, pour vos prochains week-ends ou vacances d’été.

 

Le surf est plus que jamais à la mode, car on lui prête même des vertus thérapeutiques !

En effet, le surf serait un moyen de se reconstruire. Ce sport aquatique permettrait d’atténuer les effets du trouble de stress post-traumatique, symptômes que l’on éprouve suite à une expérience douloureuse, qu’il s’agisse de difficultés physiques ou psychologiques.

Rien que sur le plan physique, apprendre à tenir debout sur une planche est un véritable défi, surtout lorsque vous n’avez jamais surfé. Se relever, toujours en trouvant son rythme, tout comme l’on modulerait sa respiration, voilà l’une des épreuves, aussi bien physique que philosophique, que nous offre le surf.

La zone d’action est limitée, la concentration doit être maximale, l’activité reste une activité solitaire et des compétences techniques sont nécessaires pour pratiquer ce sport. Cette équation entre les efforts physiques concrets qu’il nous faut fournir et une force abstraite, celle de l’environnement et des sensations qui nous submergent, mène à une sensation de bienêtre.

 

De plus, le surf, comme toutes activités physiques, épuise le corps. Il permet ainsi de mieux dormir la nuit et s’avère d’une aide non négligeable pour les insomniaques, même les plus coriaces.

Alors, pratiquez ce sport, contrairement à ce que l’on pense, ne se fait pas uniquement au Pays Basque ou dans les Landes. La Bretagne est devenue un « spot » de surf.

La Bretagne est considérée comme l’un des 4 Paradis des surfeurs de la planète. Ses côtes sauvages sont moins fréquentées que la moyenne des plages où l’on surfe habituellement et les rendent uniques au monde.

Homelike Home a identifié les principaux spots de Surf, aussi bien en Bretagne, Pays de la Loire, qu’en Bretagne sud et nord. 

Le surf en Finistère : La Bretagne à la pointe !

Du nord au sud, les spots de surf s’égrènent le long de la côte du Finistère. Par tous les temps, pour tous les niveaux, en toute saison, il est possible de pratiquer le surf.

La Torche est sans équivoque LE meilleur spot de surf en Bretagne, mais de nombreux autres spots existent, et c’est cette diversité qui permet de surfer toute l’année en Bretagne, à condition de résister au froid ! Le spot de surf de la Torche a une position très avancée dans l’Atlantique, sans récif au large pour bloquer les déferlantes des belles vagues. Ces dernières sont connues pour leur longueur extraordinaire qui permet aux surfeurs les plus expérimentés de surfer pendant plusieurs minutes sur la même vague ! Les vagues peuvent atteindre jusqu’à 3,5 mètres les jours de grands vents.

Guidel est un des spots de surf en Bretagne les plus courus par les surfeurs Bretons. Le site est situé à quelques kilomètres de Lorient et possède 3 spots dispersés sur 3 plages différentes : Les Kaolins, la Maeva et Le Loc’h. Le site est très réputé et ne peut être surfé qu’à marée basse. En effet, les courants de l’embouchure de la Laita rendent la pratique du surf difficile à marée haute.

 

La presqu’île de Quiberon est un des sites de surf les plus réputés de Bretagne. Le site possède à ce titre l’une des zones les plus denses en spots de surf de toute la Bretagne. La ville de Plouharnel a d’ailleurs aussi été baptisée Ville du Surf. Les 4 plages les plus connues de la presqu’île de Quiberon sont,  Port Blanc, Port-Marie, Port-Rohu et Port-Bara. Cette dernière plage est la plus accessible pour tous les niveaux de surfeurs, à commencer par les débutants.

Le spot de surf de l’Ile aux Vaches a longtemps été un spot secret connu uniquement par les locaux et quelques audacieux initiés. Le spot de surf est désormais l’un des plus réputés en Bretagne et réservé aux très bons surfeurs.

Enfin, le spot de La Palue complète le top 5 des spots de surf de Bretagne.  Ce magnifique lieu sauvage posé entre deux falaises, est situé dans le Finistère, sur la presqu’île de Crozon. La plage de sable fin se déroule sur 2 km et reste moyennement fréquentée, en comparaison d’autres spots que nous avons évoqués.

 

En Bretagne, Pays de la Loire, voici les principales plages pour surfer :

La plage de la Govelle à Batz sur Mer, la plage des Libraires à Pornichet, la plage de Monsieur Hulot et de la Courance à Saint-Marc sur mer, sans oublier la plage de l’Hermitage à Saint-Brévin les pins…Sans oublier Belle-Île en Mer avec la plage du Donnant.

De la côte de Jade à la Côte d’Amour, les vagues sont idéales à la pratique du surf, quel que soit votre âge, votre condition physique, ou votre connaissance de la discipline. La Loire-Atlantique toute entière peut être considérée comme une immense zone de repli lorsque ailleurs les conditions sont trop rudes. Cela sous-entend, que la meilleure période pour surfer en Loire-Atlantique sera l’hiver (de novembre à mars), là où les houles sont les plus fortes en Europe.

Outre les houles importantes, la deuxième spécificité de la Loire-Atlantique est l’importance des marées. Étant donné qu’il y a un marnage important et des hauts-fonds au large de la côte, il est nécessaire de tenir compte des marées pour pouvoir surfer.
La Baie de Pornichet à la Baule est particulièrement adaptée aux débutants. En effet, toutes les vagues déferlent sur des bancs de sable, ce qui limite grandement les risques liés à une chute sur un rocher.

De Saint-Brévin à Préfailles, on retrouve dans cette zone une grande quantité de spots sur une trentaine de kilomètres. En règle générale, les récifs de cette zone sont compliqués à gérer pour des grands débutants et sont plus adaptés à des surfeurs aguerris. Les plages de Saint-Brévin sont bien adaptées aux débutants   et aux surfeurs voulant se perfectionner.

Pour la partie Morbihan, on surfe à Quiberon ou à Erdeven, principalement.

 

Après avoir listé les principaux spots de surf bretons, voici quelques exemples de prix au m2 pour acheter la maison qui vous permettra de surfer toute l’année ou presque !

Sans aller jusqu’à donner tous les prix du littoral breton, surtout que les surfeurs se déplacent selon la météo, voici quelques exemples de prix à suivre…

Dans le Morbihan  :

À Plouharnel, il faut compter pour l’achat d’une maison, un prix moyen au m2 de 3883€.

À Saint-Pierre Quiberon, les prix s’envolent avec un prix moyen au m2 de 4779 € pour l’achat d’une maison.

À Erdeven, le prix moyen du m2 pour une maison est à 3579€.

A Belle-île : 

Sur la plage de Bangor, à proximité de la plage du Donnant, le prix moyen du m2 pour une maison atteind 4478€.

Dans le Finistère :

Pour la ville de Nevez avec le spot de surf de Dourveil, il faudra débourser 3195€/m2 pour l’achat de votre future maison. En moyenne, dans le Finistère, le prix moyen/m2 est de 3000 €, mais à ce prix là,  c’est sans avoir une vue sur la mer, bien entendu !

En Bretagne – Pays de la Loire  :

À Pornichet, il faut compter pour l’achat d’une maison, un prix moyen au m2 de 4540 €.

À la Baule-Escoublac, on compte en moyenne 6060 € du m2 pour l’achat d’une maison.

À Batz sur mer, les prix s’envolent avec un prix moyen au m2 de  4760 € pour l’achat d’une maison.

À Saint-Brevin les Pins, le prix moyen du m2 pour une maison est à 3610 €.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre équipe Homelike Home Bretagne est à votre service pour dénicher la maison de vos rêves, aussi bien en Bretagne Sud, avec Nathalie Lalande, qu’en Bretagne Pays de la Loire avec Constance Arnaud, mais aussi Bretagne Nord avec Marguerite Gailly de Taurines…En attendant, profitez de ce week-end ensoleillé et contactez notre équipe Homelike Home pour votre futur achat en province.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>