Vous avez peut-être remarqué que depuis quelques années, la décoration suit les mêmes influences que la mode, avec la déclinaison de palettes couleurs, de matériaux, et ses collections hiver, été.

Alors cette année 2021, même si on a été privé du salon Maison & Objet qui a lieu chaque année au mois de janvier et qu’on va être également privé de celui du célèbre Salon du Meuble de Milan en avril, et qui exceptionnellement, aura donc lieu en septembre 2021 cette année, on a remarqué que les années 70 ont grandement marqué l’univers de la déco, avec une identité forte et colorée, mais aussi l’architecture et l’univers de la mode !

Chez Homelike Home, on a remarqué que les immeubles années 70, qui ne plaisent pas à tous les acheteurs immobiliers, ont de plus en plus d’adeptes. En effet, ces constructions des années 70 offrent un confort que beaucoup d’entre nous recherchent depuis le confinement : un balcon, de la lumière, souvent des appartements très lumineux et ensoleillés car avec plus de niveaux que les immeubles anciens classiques de 5-6 étages. De plus, les plans sont optimisés, sans perte de place. Vous ne payez pas des m2 inutiles, en long couloir, entrée majestueuse… Un plan compact, sans perte de place qui permet souvent de trouver des appartements de 90 m2 avec 3 chambres. Challenge très difficile à relever dans l’ancien, où on peut avoir le sentiment de payer souvent des m2 pour des surfaces inexploitables, et surtout de payer cher des m2 inutiles. De plus, dans les immeubles récents voire modernes, on trouve souvent un local vélo, mais aussi un étage de parking, et toujours un ascenseur, ce qui permet plus facilement d’habiter en étage élevé. Bref, une architecture qui ne plaît pas à tous, mais qui permet de trouver un confort bien agréable après ces nombreux confinements et couvres feux que nous avons connus pendant cette année de pandémie en 2020.

 

Lorsqu’on pense aux années 70, quelques mots-clés nous viennent directement en tête : couleurs flashy, esprit hippie, liberté, et beaucoup de folie ! Mélange parfait entre anticonformisme et confort, on adore cette nouvelle influence hippie à incorporer dans nos intérieurs, à petite ou grande dose ! Alors, comment pouvons-nous rendre nos intérieurs plus seventies ?

 

Qu’est-ce que le style des années 70 ?

Les années 70 sont  insouciantes pour certains car on vit la fin des 30 glorieuses, dures pour d’autres avec le 1er choc pétrolier, la restructuration de la sidérurgie, le début du chômage massif des jeunes…Cette décennie est  marquée par une agitation politique et sociale importante. C’est la prise de conscience de la gravité des problèmes écologiques et le début d’une nouvelle crise économique.

Retro pop, Funky, Soul, Pop Art…. Ces mots résonnent à vos oreilles ? Les années 70 évoquent dans votre esprit les revendications (il est interdit d’interdire), la provocation, le modernisme, la liberté culturelle et sociale ! C’est aussi l’époque d’Andy WarholSuperTramp, Claude François, c’est aussi la construction de Beaubourg par Renzo Piano,  les années Pompidou….Mais c’est aussi  l’essor du tee-shirt imprimé, le déferlement du blue-jeans…ET LA LIBERTE. En soi, le revival des années 70 n’est pas vraiment récent. Les artistes puisent régulièrement leurs inspirations dans cette décennie, synonyme d’insouciance. Alors qu’on vit actuellement une drôle d’époque, marquée par les restrictions en tous genres, les années 70 ont valeur de refuge. 

 

Les impressions textiles s’inspirent de motifs orientaux mais aussi géométriques. Les couleurs qualifiées de couleur soleil sont mises en avant pour les tenues de ville…!

La tendance en design est à la rondeur, avec des couleurs acidulées et toniques comme le marron, l’orange, le rouge, le jaune, et les motifs sont géométriques, ronds voire même psychédéliques. Enfin, c’est l’air de la moquette, des tapis qui ont les poils longs !

 

Place à la couleur :

Lorsqu’on songe aux intérieurs des années 70, on pense aux couleurs. Les années 70, c’est l’âge d’or du psychédélisme : les couleurs s’enchevêtrent, sans qu’il y ait vraiment une réelle cohérence d’ensemble.

Pour un retour réussi dans les années 70, on décline le marron sous toutes ses formes : camel, cognac, caramel, sans oublier la couleur orange, véritable couleur d’une époque, et qui se décline sur de nombreux accessoires, ainsi que le jaune, couleur solaire, qui rend nos intérieurs lumineux. Il existe aussi des couleurs plus froides, telles que le bleu, gris voire même argenté, de même que le vert, qui prend une apparence naturelle et végétale.

 

On voit la vie en couleur, et même l’art de la table emboîte le pas et la vaisselle devient très colorée.

 

 

 

Le plastique c’est fantastique :

Autre matériau roi de cette époque, le plastique.

Impossible d’évoquer la décoration des années 70 sans parler du fameux tabouret Tam Tam. Avec son design rappelant un sablier, il a été l’une des pièces incontournables de cette époque. Ce tabouret iconique, est encore en vente dans certains magasins tels qu’ Habitat.

Autre assise emblématique des années 70, le fameux fauteuil œuf, véritable cocon, dont on a bien besoin en ce moment.

Question luminaire, la lampe Nesso est l’exemple type du luminaire des années 70. Il s’agit bien d’une lampe arrondie oui, mais pas n’importe laquelle.

Alors n’hésitez pas à chiner des curiosités, dégoter un fauteuil oeuf et opter pour des papiers peints extravagants, voire psychédéliques !

Des formes géométriques très présentes :

Les années 70, c’est avant tout un jeu sur les formes. On s’amuse avec les lignes, on crée des imprimés ultra graphiques. Que ce soit sous forme de triangles, rectangles ou losanges, les géométries se déclinent donc de mille façons ! On retrouve ainsi des mobiliers d’époque très typiques, aux coupes originales et abruptes car le mot d’ordre est l’anti-conformisme. Alors, n’hésitez pas à habiller vos murs de motifs graphiques ou optez pour du mobilier futuriste !

C’est aussi le style des angles arrondis. Les années 70, c’est l’avènement des meubles ronds, tendance qu’on retrouve dans le mobilier actuel.

Le rotin, le velours se retrouvent partout :

Le rotin était incontournable dans les années 70 et se déclinait sur de nombreux accessoires. Quand on pense aux années 70, on se souvient tous du fauteuil en rotin du film Emmanuelle.

En 2021, ce matériau fait son grand retour, mais pas seulement, car le velours a aussi son mot à dire. Un intérieur style années 70 doit absolument jouer sur les textures, avec une sélection de matériaux éclectiques qui donnera une allure singulière à votre décoration. Alors, n’hésitez pas à opter pour un canapé d’angle en velours, une table rustique en bois brut, ou une commode basse en rotin très hippie chic !

Les fleurs envahissent notre intérieur, et ne sont plus seulement dans des vases. On les retrouve sur des lampes, coussins voire même tapis.

Évidemment, le but n’est pas de faire un retour complet dans le passé, mais de « dénicher » quelques jolies pièces vintage, qui s’accorderont parfaitement avec votre mobilier industriel ou très contemporain. Dénichez la pièce années 70 tendance, notamment dans les brocantes en ligne comme chez Selency ou aux Puces, mais aussi en chinant sur place quand nos chères brocanteurs pourront à nouveau nous accueillir.

Alors, cédez à la tentation des années 70 et insufflez un peu de folie dans votre appartement. Mettez un peu de couleurs, des motifs géométriques, des fleurs, du velours, ces valeurs refuge qui nous font du bien pour oublier cette mauvaise période que nous avons connue. 

Voici quelques meubles et objets phares des années 70, mais la liste est indéfinie…

  • Décor Pierre Paulin, Elysée, 1972
  • Les meubles en kit
  • Le mobilier modulaire
  • Le fauteuil Egg chair par Arne Jacobsen
  • Le modèle Togo de Michel Ducaroy, Ligne Roset, 1973
  • La lampe Nesso
  • La tabouret Tam Tam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>