Le 13ème arrondissement….. On connaît La Butte aux Cailles, le quartier Chinois, les tours de la Place d’Italie…mais jamais on se promène dans les petites rue derrière les Gobelins !

Quelle magie que ce petit quartier..une visite privée dans l’enceinte du Mobilier National, et une promenade dans la rue Berbier du mets…petite rue sinueuse absolument charmante…et on oublie que l’on est à Paris…On a l’impression d’être dans une petite ville de province…loin des embouteillages, une rue qui est encore pavée…On part aussi à la découverte de la rue de Croulebarbe…la rue Gustave Geffroy avec le Château de la Reine Blanche…sublime.

 

 

Commençons par le MOBILIER NATIONAL...c’est l’ancien garde-meuble de la couronne créé en 1663 par Louis XIV et Colbert. Aujourd’hui, le mobilier national est en charge de l’ameublement des palais officiels de la République : palais de l’Élysée, ministères… La Manufacture Nationale des Gobelins, dont l’histoire remonte au XVème siècle, occupe le site actuel depuis le XVIIe siècle. Les collections, d’une richesse exceptionnelle, comptent environ 200 000 pièces. Avec la dream team Homelike Home, on a eu le privilège de découvrir cette véritable caverne d’Ali Baba, et surtout cette richesse nationale

 

 

Ensuite, un petit tour par le château de la reine Blanche…Vous n’aviez jamais entendu parler de ce château, en plein coeur du 13ème arrondissement de Paris, et pourtant…Au XVIIème siècle, le bâtiment est racheté par Jean Lhoste qui le transforme en habitat et crée la cour d’honneur. Plus tard, il devient une brasserie puis un club  jacobin en 1790. S’agglomèrent autour, au cours des siècles, plusieurs bâtiments à vocation industrielle,une tuilerie puis une tannerie . Au XVIIIème siècle, l’ensemble des bâtiments devient la propriété d’Antoine Moinerie qui y établit de nouveau une teinturerie.

N’oublions pas que nous sommes en plein coeur du quartier des tanneurs et que la Bièvre jouait un rôle capitale dans l’activité de tannerieLa Bièvre, qui était la deuxième rivière parisienne et courait à travers les 13ème et 5ème  arrondissements, a été entièrement recouverte en 1912 .

En  1906, on perce la rue Gustave Geffroy et en 1912 le lit de la Bièvre est canalisé et couvert pour devenir la rue Berbier-du-Mets.

 

Restauré et classé Monument historique, le château de la Reine Blanche est aussi ouvert au moment des Journées du Patrimoine.

En ce qui concerne le Mobilier National…on vous recommande vivement la visite privée ou bien de vous y rendre pendant ces journées du patrimoine…

 

 

 

 

Petite promenade dans les rues cachées derrière les Gobelins...D’un point de vue architecture, on est fan…on se croirait presque à Berlin. Une rue avec une architecture très éclectique, où l’on trouve aussi bien des bâtiments du XVIIème siècle que du XIXème et même du XXIème siècle avec une très jolie construction neuve….. sans oublier le fameux premier gratte ciel parisien, la tour Albert ou tour Croulebarbe, immeuble d’habitation situé au 33 rue Croulebarbe. Construit par l’architecte Edouard Albert en 1960, cette tour de 23 étages, mesurant 67 mètres de haut, compte 110 appartements.  Sa structure porteuse est composée de tubes d’acier creux remplis de béton. Les étages sont constitués de dalles de béton armé posées sur les tubes….bref ce premier gratte ciel vaut à lui seul un détour par la rue Croulebarbe…

 

 

 

 

Et pour finir cette riche promenade, petit apéritif organisé à l’hôtel Henriette…Petit hôtel juste à l’image de Homelike Home, chaleureux, convivial, plein de charme avec une petite cour intérieure arborée. l’hôtel Henriette est un petit hôtel 3 étoiles, à l’abri des regards dans une petite rue, situé très précisément au 9 rue des Gobelins…on vous le conseille

 

Bref une parenthèse enchantée, et une jolie promenade à faire sous le soleil d’été…

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>