Homelike Home renforce ses équipes en province et notamment dans les régions qui ont le vent en poupe, comme la Normandie, la Bretagne, le sud de la France… Aujourd’hui, c’est au tour de Corinne Johansson, Homelike Home Normandie, et notamment la Côte Fleurie, de se décrire à travers son portait chinois. Globe trotteuse dans l’âme, entre Paris, les États-Unis, la Suède et enfin la Normandie, Corinne aime bouger, déménager et découvrir de nouveaux modes de vie. Elle a enfin posé ses valises à Hontfleur et a rejoint l’équipe de Homelike Home Normandie.

 

1- En quelques mots, ton parcours ?

Après un bac littéraire à 18 ans et encore pas tout à fait sûre de ce que je voulais faire, partagée entre un côté très artiste et créatif, et un côté très cartésien qui me donnait aussi envie de me diriger vers l’Architecture, tout cela sur un désir intense de voyager ou de vivre à l’étranger, j’ai donc décidé de faire une année de préparation au concours des Beaux-Arts afin de me permettre de réfléchir. Ce sont les voyages qui ont gagné, je suis partie 1 an aux États-Unis où j’ai travaillé comme fille au pair et ai étudié l’anglais. J’ai connu mon mari aux USA, et je suis ensuite partie vivre en Suède. J’ai commencé à faire des études de communication et marketing, et j’ai travaillé comme professeur de français à l’Institut Français de Göteborg. La Suède a été vraiment un gros changement dans ma vie. J’ai découvert le Design à la Suédoise. Revenue en France, j’ai eu l’opportunité de me diriger vers le métier de la Relocation et j’ai été promue Vice-Présidente de la filiale France d’un très gros groupe Américain de Relocation, avant de rejoindre Homelike Home.

 

 

2- Comment es-tu devenue « dénicheuse de maisons »?

J’ai toujours gardé un merveilleux souvenir de mon début de carrière en tant que chasseuse de logements pour les expatriés. J’apprécie la relation avec les personnes,  les agences et l’effervescence que procure cette chasse au logement… Etre toujours en quête, vérifier ce qui est faisable, les secteurs dans le respect du cahier des charges et du budget. C’est à chaque fois une nouvelle histoire humaine, avec aussi ce plaisir très vif quand vous voyez des étoiles dans les yeux des familles qui ont enfin trouvé leur bien immobilier.

Un changement radical de vie Post Covid s’est opéré dans ma vie professionnelle et je savais que c’était le moment de retourner vers cette activité. En découvrant Homelike Home, l’équipe et les fondatrices, j’ai tout de suite su que c’était ce que je recherchais et qui me ressemblait le plus. J’avais fini la rénovation complète de ma maison près de Honfleur, et était donc prête à aider d’autres personnes à réaliser le même rêve…!

 

 

3- D’où viens-tu?

Je suis née à Paris où j’ai vécu jusqu’à mes 20 ans, ensuite 1 année aux États-Unis et 7 années en Suède, mais depuis mon enfance, j’ai passé toutes mes vacances sur la Côte Fleurie, La Normandie a toujours été ma région préférée, la mer, la campagne, la proximité de Paris. Il était évident que ce serait l’endroit où un jour je poserais mes valises.

 

 

4- Pourquoi avoir choisi de t’installer en Normandie ?

 

La mer, la campagne, la gentillesse et la simplicité des Normands. Mais aussi les chevaux, les moutons, et  les villes très branchées comme Deauville, Honfleur et tant d’autres où on peut aussi avoir le sentiment de continuer à se sentir citadins…

Même si cela fait sourire parfois, le climat normand que j’aime. Avec les marées tout peut changer en une journée… Après une grosse pluie, soudain un soleil merveilleux et une impression que c’est là qu’il faut être.

 

 

5- Grâce à ton métier, tu parcours la Normandie de long en large et en travers…mais si tu étais un endroit, un seul, tu serais…?

Le Marais Vernier sur la Route des chaumières, entre le pont de Tancarville et de Normandie.

Au cœur du Parc Naturel Régional des Boules de la Seine Normande, le Marais-Vernier est un site naturel magique, avec une faune et une flore incroyables, et tout cela à 20 minutes de la mer, avec en prime, une vue sur l’estuaire.

6- Et une rue en particulier ?

 

Pas une seule rue, mais toutes les petites rues de Trouville où je ne me lasse jamais de déambuler. À chaque fois et malgré le nombre d’années à m’y promener, je découvre toujours de nouvelles boutiques, de nouveaux restaurants et descendre la rue des Bains pour déguster une gaufre ou acheter un petit article de plage , c’est un rituel où l’on retrouve tous les marqueurs de l’enfance.

7- Si tu étais un parc ou un jardin ?

Je serais le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande.

Magnifique parc, situé entre Rouen et Le Havre et qui s’étend sur 89 700 hectares. Un plaisir quotidien avec La Route des Fruits, où cerises, fruits rouges, prunes, pommes, poires sont vendus en saison à la barrière.

La Route des Chaumières, avec son habitat traditionnel, la Maison du Parc au Marais Vernier, entre Seine et forêt.

Les 1 200 km de sentiers de randonnée balisés entre vallées, falaises, coteaux, plateaux, forêts et marais.

Les zones humides qui recèlent le patrimoine naturel le plus précieux du Parc. Le Parc a aussi installé des Highlands Cattles où des chevaux de Camargue vivent en totale liberté . Ils organisent des visites et des animations dans les réserves naturelles et sites privilégiés, pour sensibiliser le public sur la biodiversité et son contexte environnemental.

8- Une boutique ?

La boutique de décoration « Signé Lulle » 17 rue de la République. 14600 HONFLEUR. Quand je vais au marché de Honfleur le samedi matin, je leur rends visite à chaque fois, et trouve toujours un petit objet insolite.

9- Un objet déco ?

Des sculptures de chevaux, il y en a partout chez moi, chaque cheval a été chiné en Normandie, Vides Greniers, brocantes, boutiques de décoration, sans oublier les miroirs que j’affectionne aussi beaucoup….

10- Un restaurant ?

Le Relais des Chaumières, 18 Fond des Vaux, 27500 Aizier. Décoration simple, mais on se croirait dans un restaurant gastronomique, un délice pur et des prix vraiment attractifs. Menu à 26 € succulent, avec beaucoup de choix.

 

11- Et si tu étais un style de maison ?

Question difficile. Je vis dans une maison pure normande que j’ai rénovée et qui aujourd’hui est très lumineuse, mais j’aime aussi beaucoup les belles pierres,

12- De toutes tes recherches, quelle est celle dont tu es la plus fière ?

Une famille vraiment adorable dont le budget était très juste pour le secteur recherché. Ils avaient besoin d’espace avec 3 enfants. Finalement, à force de persévérance, j’ai pu leur trouver une maison dans leur budget avec un vrai potentiel de réaménagement du grenier, ce qui a permis d’avoir le nombre de chambres souhaité, tout en respectant leur budget.

13- Et celle qui t’a fait le plus transpirer ?

C’est un métier où on transpire beaucoup, c’est physique et aussi très humain. Notre rôle n’est pas d’insister à tout prix, mais de comprendre et trouver.  Une des recherches les plus dures, ce fut pour des Américains qui voulaient un grand appartement pour vivre une vie citadine. Ils avaient toujours vécu à la campagne, en maison ett voulaient changer de vie. Chaque appartement était trop petit , trop bruyant , trop, pas assez. Je leur ai dit « faites-moi confiance, allons visiter quelques maisons pour voir si vous vous y sentez mieux », et là le bonheur, ils se sont finalement installés en maison et c’était ce qui leur convenait…

14- Qu’aimes-tu particulièrement dans ton métier ?

J’aime aller à la rencontre des personnes, les comprendre et les aider dans leur recherche. Cela peut paraitre simple avec tous les sites qui regorgent de biens à vendre, mais quand on creuse, il est rare que les maisons entrent totalement dans le cahier des charges. C’est un vrai travail de vérifier point par point que tous les desiderata du client sont respectés. J’aime vraiment ce travail minutieux et le plaisir qu’apporte l’impression d’avoir trouvé ce qu’ils cherchent.

15- Et si tu devais en changer, tu serais ?

Non pas de changement, c’était mon but à ce stade de ma vie, d’exercer ce métier pleinement.

16- Allez, dernière question, si tu devais changer quelque chose dans le coin, ça serait… ?

Rien ne me vient, mais à réfléchir, peut-être un peu de moins de crème fraiche dans les plats, même si la gastronomie est succulente dans cette région. Tout semble si harmonieux dans cette région…

 

J’irai revoir ma Normandie…Une envie de Normandie, d’une jolie maison vers Trouville, Deauville, Hontfleur, Corinne saura dénicher le bien immobilier de vos rêves sur la Côte Fleurie. Contactez Homelike Home Normandie, et laissez vous guider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>