Aujourd’hui, c’est au tour d’ Audrey Pieters de se prêter au jeu du portrait chinois. Audrey est une des spécialistes du Grand Paris, notamment du Grand Est, mais elle connait aussi très bien Paris.

1°- En quelques mots, ton parcours ? 

Après des études de droit, j’ai fait mes premières expériences professionnelles dans le monde juridique. Mais attirée depuis toujours par les activités artistiques, notamment par les arts décoratifs, j’ai décidé par la suite de me reconvertir professionnellement vers le métier de peintre décorateur.

Egalement épicurienne de l’immobilier, avec le temps et l’opportunité des rencontres que j’ai pu faire dans ce domaine, le métier de chasseur immobilier s’est finalement présenté à moi comme une évidence.

 

2°- Comment es-tu devenue « dénicheuse d’apparts »?

Je suis devenue dénicheuse d’appartement un peu par hasard, il faut bien l’avouer, car c’est un métier que je ne connaissais pas il y a encore quelques années. C’est par une amie vivant à New-York, qui m’avait confié la recherche d’un appartement à acheter à Paris, que j’ai été inspirée pour prendre cette nouvelle voie. J’avais adoré la richesse de cette mission de par la diversité des interlocuteurs que j’ai pu rencontrer, mais également par son aspect tellement vivant. Ce métier s’est révélé à moi comme une vraie vocation puisqu’il m’a permis de regrouper l’ensemble de mes compétences et expériences. Pour finir, c’est une activité avec laquelle je me sens en parfaite adéquation.

 

3°- D’où viens-tu?

Native de Lyon, j’ai néanmoins passé mon enfance ainsi que ma jeunesse dans le sud de la France, entre Aix en Provence et Toulon. Venue à paris pour des raisons professionnelles, j’y suis aujourd’hui bien ancrée, même si c’est toujours avec un plaisir immense que je retourne régulièrement retrouver mes racines « sudistes ».

 

4°- Pourquoi avoir choisi Paris et plus récemment le Val de Marne? 

Je suis arrivée à Paris, il y a, aujourd’hui, 14 ans. C’est une ville que j’adore, d’une énergie incroyable et qui n’est comparable à nulle autre si on aime les arts, la culture mais aussi le lien social, sans oublier la gastronomie. Néanmoins avec l’arrivée de mon fils, il y a cinq ans, j’ai décidé de m’installer à Nogent-Sur-Marne, afin de bénéficier d’une autre qualité de vie, que je jugeais alors meilleure pour élever un enfant. C’est un choix que je ne regrette pas car Nogent est une ville où règne l’esprit de village, très agréable, à seulement quelques kilomètres de Paris, desservie par le RER A et E et qui va bénéficier de la ligne 15 du métro en 2030, grâce au projet du Grand Paris.

Profiter du bois de Vincennes, du charme des bords de Marne et de ses guinguettes, et faire un métier que j’adore tout en restant près de Paris sont pour moi de vrais privilèges

5°- Grâce à ton métier, tu parcours Paris et ses alentours en long, en large, et en travers…. mais si tu étais un quartier, un seul, tu serais…. ? 

A Paris, je serais sans aucun doute le Marais. Même s’il a beaucoup changé ces dernières années, j’aime sa diversité, son côté cosmopolite.

Dans le Val-De-Marne, je sillonne surtout Nogent et les villes aux alentours, alors si je devais y être un quartier, je serais…le bois de Vincennes. Ce n’est pas vraiment un quartier, évidemment, mais j’aime m’y promener, admirer sa végétation et ses lacs, en étant aux portes de Paris.

 

6°-Et une rue en particulier ?

C’est une question difficile car à Paris il y a tellement de rues incroyables. Je vais tout de même rester dans le Marais et je dirais la rue Vieille du Temple, car elle est au carrefour d’autres rues que j’aime beaucoup, pleine de surprises avec ses jardins  et ses cours « cachés », ses trésors d’architectures, et ses bâtiments classés au patrimoine historique. Les yeux sont en alerte en permanence…!

 

7°-Si tu étais un parc ou un jardin?…

 

Je ne peux plus parler du bois de Vincennes avec cette question ! Je dirai le parc des Buttes Chaumont alors, à Paris. Il est magnifique et atypique. On peut y admirer des arbres extraordinaires. J’aime aussi aller boire un verre au Rosa Bonheur !

8°- Une boutique ?

Ce n’est pas tout à fait une boutique mais le rayon bricolage du BHV, c’est le paradis du bricoleur, ce qui est mon cas. Je suis très manuelle.

 

 

9°- Un objet déco?

Un tableau peint par ma cousine et qui orne mes murs. C’est une peinture par projection, selon la méthode initiée par Jackson Pollock. C’est assez sombre mais j’y ai une grande attache sentimentale.

 

 

10°- Et si tu étais un restaurant ?

J’aime aller chez Toyo, dans le 6ème arrondissement, y déguster sur son comptoir ses plats d’une grande finesse, faits de la fusion entre la cuisine japonaise et française.

Je vous dis ça mais je suis très gastronome et aime les cuisines les plus variées. Je peux donc apprécier un bon gastro mais aussi aller dans un vieux troquet, y boire de bons vins et manger des planches de charcuterie et de fromage.

11°- Et si tu étais un style de maison ou d’appartement ?

Plutôt qu’un style, je serais un lieu détourné ou réhabilité. Un atelier d’artiste transformé en un beau duplex, une ancienne boulangerie classée transformée en maison de ville.

12°- De toutes tes recherches, quelle est celle dont tu es la plus fière?….

Un achat pour une personne vivant à l’étranger qui souhaitait acquérir un pied à terre à Paris, car folle amoureuse de la ville. Nous avons établi une telle relation de confiance, que nous sommes allées jusqu’à la signature de la promesse sans qu’elle ait vu l’appartement que je lui avais déniché. Elle l’a adoré, il correspondait parfaitement à ses goûts, ce qui fut une vraie reconnaissance. Nous avons depuis, tissé un vrai lien d’amitié. C’était une belle rencontre.

 

13°- Et celle qui t’a fait le plus transpirer ?

Toutes les recherches me font transpirer d’une manière ou d’une autre mais ce n’est pas négatif, bien au contraire.

 

14°-Qu’aimes-tu particulièrement dans ton métier ?

Rendre heureux les clients quand j’ai trouvé le bien dont ils rêvaient. Parvenir à saisir leurs envies exactes et leur donner de la joie et du bonheur lorsque la mission est réussie.

15°- Et si tu devais en changer, tu serais… ?

J’ai déjà beaucoup changé. J’étais juriste puis peintre décorateur. Aujourd’hui je fais un métier que j’aime et n’imagine pas en changer.

 

16°- Allez, dernière question! Si tu devais changer quelque chose à NOGENT SUR MARNE, ce serait… ?

Il y a un grand complexe immobilier près du port de plaisance, comprenant un bowling, un hôtel, une salle de sport, la piscine municipale…complètement bétonnée, encore une victime de l’architecture des années 70. Je le raserais pour refaire un ensemble plus en harmonie avec la beauté des bords de Marne.

Si vous avez un projet immobilier dans l’est parisien, Audrey sera la bonne personne pour vous dénicher votre maison, votre appartement, mais aussi votre futur investissement locatif.

Diplômée de droit puis reconvertie, mes expériences riches et variées m’ont permis de développer de larges compétences dans les domaines juridiques de l’immobilier et de la décoration. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers le métier de Chasseur immobilier. Spécialiste de l’Est parisien et du Val de Marne, je saurai vous dénicher le bien qui vous correspond ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>