On peut dire que le marché de l’immobilier se porte bien et que les chiffres dépassent toutes les prévisions même les plus optimistes pour ce deuxième trimestre 2019.

 

On a dépassé le MILLION de transactions en France avec un chiffre de 1 017 000 transactions ! Du jamais vu.

En revanche, on note une augmentation du nombre de ventes en Ile de France, à l’exception de Paris, qui affiche une baisse de -1% en volume ! En chiffre, à Paris, il s’est vendu 36 530 appartements avec une alors qu’en Ile de France, on note une augmentation en volume de +3% versus 2018, avec 124 220 appartements anciens vendus.

En petite couronne, on assiste à une hausse de +9% du volume de vente d’appartements depuis 1 an (versus -1% à Paris) et une hausse de +5% pour les ventes de maison.

En grande couronne, avec plus de 37 000 appartements vendus, les chiffres dépassent largement Paris et l’augmentation est très importante avec +19% en volume pour les appartements et +11% pour les maisons !

Evolution des prix à Paris, en Ile de France et en France

Les prix de l’immobilier ont augmenté partout en France avec +4,3% sur 1 an pour les appartements et +2,4% pour les maisons. Les volumes de vente ont augmenté mais les prix aussi puisqu’ils ont augmenté en moyenne de +1,9% en France (rappelons que l’inflation est de 1,2%). C’est donc une très bonne nouvelle, car on ne vend plus sa maison à perte en Ile de France, et les augmentations de cette dernière année ont « gommé » la baisse des prix que l’on avait connu de 2011 à 2015.

 

Quelques chiffres à retenir :

en France, prix d’un appartement/M2 = 2000 € en moyenne

A Paris, prix d’un appartement/M2 = 10 000 € en moyenne

En petite couronne, prix d’un appartement/M2 = 5 000 € en moyenne

En Grande couronne, prix d’un appartement/M2 = 3 000 € en moyenne

 

A Paris, on a dépassé la barre des 10 000 €/M2 avec une augmentation de +5,8% et on annonce même un record de prix  avec un M2 à 10 280 € en octobre 2019.

En Ile de France, le prix au m2 des appartements atteint 6120 €/M2, soit une augmentation de +4,9% en 1 an…et on prévoit même un prix de 6340 €/M2  en octobre 2019.

En petite couronne, le prix moyen du m2 est de 4 960 €/M2, avec un record pour les Hauts de Seine.

On note une évolution des arrondissements les plus chers avec une gentrification de Paris. En effet, auparavant, dans les années 90, les biens immobiliers les plus chers se situaient dans l’ouest parisien, alors qu’actuellement, en 2019, on note un report des biens les plus chers sur le centre de Paris et sur l’est parisien…incroyable non !

De plus , les écarts de prix sont de plus en plus faibles entre les arrondissements, avec en moyenne 1,69% d’écart entre les prix par arrondissement.

De ce fait, 5 arrondissements dépassent les 12 000 €/M2, notamment le 1er arrondissement mais aussi le 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, 7ème et 8ème arrondissement. 3 arrondissements restent en dessous de 9000 €/M2 notamment le 19ème, qui reste l’arrondissement le moins cher avec une moyenne de 8220 €/m2.

Les plus fortes hausses au 2ème trimestre sont dans le 6ème et 8ème arrondissement, avec une hausse des prix à 2 chiffres !!

 

Qui achète et qu’achète-t-on ?

Les CSP* + bien évidemment, puisque à Paris 9 acquisitions sur 10 sont issues des CSP+…A Paris, la part des CSP + est passée de 69% à 86% en 20 ans, avec une augmentation de +17%  !

En Ile de France, la part des CSP + est passée de 60% à 73% entre 1998 et 2018. Cette augmentation s’est opérée au détriment des employés et ouvriers qui eux sont passés de 27% à 19% .

On voit de plus en plus de couples cadres acheter un appartement, car en revanche l’achat est plus difficile pour les familles mono parentales…Rappelons tout de même que plus d’un couple sur 2 est divorcé à paris !

En Ile De France, on achète principalement des petites surfaces comme des studios dans 16% des cas, puis des 2 pièces dans 29% des cas. L’achat d’un 3 pièces représente 30% des ventes, alors que le 4 pièces représente 17% et loin derrière, les appartements de 5 pièces et plus représentent uniquement 8% des transactions…Logique quand on voit les prix de l’immobilier à Paris, on comprend mieux pourquoi les familles quittent la capitale et se reportent sur la 1ère et surtout actuellement sur la 2ème couronne.

Il faut noter l’importance croissante du télé-travail qui explique aussi le fait que les volumes de vente sont très importants en grande couronne…

Un chiffre important : 36% des parisiens possèdent 1 voiture, soit presque 1 parisien sur 3 !!! d’où la nécessité de construire vite de nouvelles lignes de M° et RER.

*CSP : catégories socio-professionnelles

Paris reste-elle une métropole très recherchée ?

Au même titre que New-York et Londres, Paris est actuellement une des capitales les plus chères du monde !

Paris représente une surface très limitée et une densité de population particulièrement élevée avec 2,2 millions d’habitants  sur 105 km2, au sein d’un parc essentiellement ancien et de petite taille….d’où l’importance du Grand Paris, et de construction suffisante pour enrayer la hausse des prix de l’immobilier.

A l’inverse, Londres comprend davantage de maisons et de logements de grande taille..d’où le fait qu’on respire souvent mieux à Londres, alors que la population est 4 fois plus élevée qu’à Paris !

Les étrangers , aussi bien non résidents que résidents, sont 7,8% à acheter un bien immobilier à Paris, principalement dans le marais, contre 11,1% en petite couronne et 9,5% en grande couronne. Les acheteurs chinois ont même largement dépassé les acheteurs italiens et ils représentent actuellement 14% des acquéreurs étrangers.

 

Chiffre à retenir de ce bilan fait par la chambre des notaires :

A Paris, 72% des acheteurs sont des CSP+.

Le prix au m2 parisien devrait atteindre 10 280 €/M2 en octobre 2019.

Tous les prix on rattrapé le creux de 2011-2015 et on ne vend plus à perte partout en France.

7,8% = part des étrangers qui achètent à Paris.

 

 

 

Le bilan de tous ces chiffres délivrés par la chambre des notaires consiste à dire qu’il faut savoir bien acheter, profiter des taux bas et surtout se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier comme notre équipe Homelike Home…aussi bien pour votre acquisition à Paris, Aix en Provence, Bordeaux, Lyon, et même en Normandie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>