On vous le dit depuis plusieurs mois, le marché est très très tendu à Paris, avec un déséquilibre entre l’offre et la demande de plus en plus marqué…conséquence…les prix ont flambé

Le marché est désormais à deux vitesses pour les prix, avec des écarts qui se creusent entre Paris et la Banlieue, alors que des records de prix continuent à être dépassés. Toutefois, à l’exception de Paris la pression sur les prix devrait légèrement retomber d’ici la fin de l’année.

Selon les derniers chiffres des notaires, on note un nombre de ventes de biens immobiliers toujours élevé. Avec 53.780 ventes de logements anciens en Ile-de-France de juin à août 2017, les ventes ont progressé de 18% en 1 an, aussi bien pour les appartements que pour les maisons.

En revanche, on note des petites évolutions depuis la rentrée  de septembre 2017 : D’après les premiers indicateurs des notaires, en septembre 2017, la croissance des ventes serait modeste par rapport à septembre 2016.

D’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats, la pression sur les prix se relâcherait jusqu’en décembre 2017 pour les appartements dans tous les départements franciliens, à l’exception de Paris qui continue à se distinguer.

 

Les records de prix sont-ils dépassés à Paris ? – La hausse des prix s’y accélère encore, malgré des niveaux records de prix déjà enregistrés (8.890 euros/m² fin août 2017).

D’après les prix issus des avant-contrats, le prix au m² dans la Capitale devrait approcher 9.200 € le m² en décembre 2017, avec une hausse annuelle d’environ 10%….

 

 

 

 

Conséquence : heureusement qu’on est là pour vous aider dans la quête de votre appartement parisien…sans oublier la recherche de votre bureau avec Homelike Office

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>