On peut enfin circuler librement, profiter de Paris et en plus sans touristes ou presque. C’est donc le moment d’en profiter et de faire des expositions avant les grandes vacances.

Avec l’équipe d’Homelike Home, nous avons visité la transformation du quartier du Louvre, avec la Samaritaine, la chambre de commerce transformée en Fondation Pinault, l’ancienne poste du Louvre, la galerie Véro Dodat, sans oublier le Palais Royal. Merci à Alex Lapinte, architecte-conférencier, pour ses visites de Paris bien illustrées.

 

Les architectes japonais ont décidément le vent en poupe !

En effet, la transformation de l’ancienne Chambre de Commerce en Fondation Pinault a été confiée à Tadao Ando et la Samaritaine, à l’agence japonaise d’architectes, Sanaa.

Classé monument historique, c’est certainement l’un des magasins les plus iconiques de la capitale. Racheté en 2001 par le groupe LVMH, le bâtiment a connu de nombreux rebondissements durant sa période de fermeture au public depuis 2005 pour motif de dégradations. C’est finalement le fruit d’un long travail en étroite collaboration entre le cabinet d’architectes japonais SANAA – lauréat du prix Pritzker en 2010 – et l’architecte des monuments historiques Jean-François Lagneau, qui permet aujourd’hui de redonner vie à ce lieu.

Le grand magasin mythique renaît sous le signe du luxe : mode, gastronomie et palace avec vue sur l’île de la Cité. Aux bâtiments Art Nouveau et Art Déco rénovés, s’ajoute une architecture contemporaine audacieuse côté Rivoli.

On trouvait « tout » à la Samaritaine…on y trouvera désormais les Parisiens et le monde entier.

 

 

La Nouvelle Samaritaine Pont Neuf, un véritable lieu de vie :

Pour rappel, l’Histoire de la Samaritaine débute en 1870 avec Ernest Cognacq, qui installe son petit commerce de nouveautés, avec déjà l’idée d’un café en plus. Grâce au succès rencontré, en 1900, Ernest Cognacq règne sur les grands magasins qui occupent plusieurs pâtés de maisons. La Samaritaine se développe et atteint son âge d’or dans les années 1960.

Après 1970, le succès commercial du grand magasin décline. Sa surface se réduit peu à peu, les magasins sont vendus à des entreprises et transformés en espaces de bureaux. En 2001, le groupe LVMH achète la Samaritaine. Quatre ans plus tard, le magasin ferme pour cause de travaux de mise en conformité aux normes de sécurité. Cette fermeture aurait dû être provisoire, et 16 ans après, la Samaritaine a enfin rouvert ses portes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’heure où les temples du shopping tendent à devenir de véritables lieux de vie, La Samaritaine, avec ses 70 000 m2 de surface,  n’échappe pas à la règle et pousse le concept encore plus loin à la croisée des chemins entre la mode, la gastronomie et l’art de vivre

L’intérieur Art Déco et Art Nouveau du lieu a été rénové avec soin, avec en particulier le célèbre escalier de la Samaritaine, ses mosaïques florales balustrades en fer forgé, ses fresques décorées de paons multicolores.

  • Alors, avis aux shopping-addict, car avec plus de 600 marques, aussi bien des marques de luxe que des jeunes créateurs qui feront probablement la mode de demain, vous trouverez certainement votre bonheur ! Place à la Beauté, avec un espace dédié de plus de 3000 m2  où vous dénicherez toutes les nouveautés en matière de beauté et cosmétique et même la découverte d’exclusivités.

 

  • Sans oublier les restaurants, cafés, salons de thé à tous les étages ou presque et plus particulièrement au 5ème étage. De la créativité d’un chef étoilé, à la gourmandise de la pâtisserie la plus tendance, entre Voyage Samaritaine par Matthieu Viannay au 5e étage, Ernest par Naoëlle d’Hainaut, Street Caviar en mode accessible, ou encore les spots DALLOYAU avec Dinette et l’Exclusive, il y a de quoi se régaler en toute tranquillité.

 

  • Autre nouveauté, l’ouverture prochainement d’un futur palace, le Cheval Blanc,  hôtel de luxe de 72 chambres avec une terrasse de 650 m2, un restaurant gastronomique avec le chef Arnaud Donckele, et même un Spa Cheval Blanc,  avec une très belle piscine.

 

  • Ce grand magasin qui renaît de ses cendres comprend également 96 logements sociaux confiés à Paris Habitat, ainsi qu’une crèche de 80 places, et 15 000m2 de bureaux.

La transformation de la Bourse du Commerce en Fondation Pinault :

 

 

Pour ma part, j’ai connu la Bourse du Commerce en activité, car lorsque j’ai créé Homelike Home en 2003, j’étais passée par l’ancienne Chambre de Commerce, transformée en Fondation Pinault, et qui a aussi ouvert ses portes en mai 2021. Une ouverture retardée en raison des différents confinements que nous avons connus en 2020 et 2021 !

La Bourse de Commerce de Paris est un édifice de plan circulaire surmonté d’une coupole, située rue de Viarmes, dans le quartier des Halles, en plein coeur du 1er arrondissement de Paris.

Le renouveau de la Bourse de Commerce avec la Collection Pinault était l’une des ouvertures les plus attendues de 2021, avec l’ouverture de la Samaritaine Pont Neuf. Cette nouvelle fondation accueille la collection d’art de François Pinault et renforce l’attractivité de ce nouveau quartier des Halles, avec la rénovation du Forum des Halles, et l’installation de cette Canopée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvert en 1867 sous la forme d’une halle aux blés puis reconverti en Bourse de Commerce en 1889, ce bâtiment se caractérise par sa rondeur (38 mètres de diamètre pour la rotonde) et sa coupole (20 mètres de diamètre). Il a été restauré sous la houlette de l’agence japonaise Tadao Ando Architect & Associates et Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques. Le mobilier est quant à lui,  signé Ronan et Erwan Bouroullec.

En plein milieu de la célèbre coupole du bâtiment de 60 mètres de diamètre, l’architecte japonais Tadao Andō a imaginé un cylindre en béton de 9 mètres de haut, qui s’intègre à l’espace situé en-dessous de la coupole. Le projet de l’architecte se veut un trait d’union entre le passé, le présent et le futur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’art contemporain investit la Bourse du Commerce avec plus de 6.800 m2 d’espaces dédiés à l’art et 10.000 œuvres d’art, sans oublier le restaurant « la Halle aux Grains » de Michel et Sébastien Bras.

Après avoir investi le Palazzo Grassi et la Pointe de la Douane à Venise, François Pinault pose sa collection d’art contemporain à Paris, en réunissant des artistes internationaux pour les expositions inaugurales : Urs Fischer, David Hammons, Louise Lawler, Miriam Cahn, Bertrand Lavier, Michel Journiac, Cindy Sherman, Peter Doig, Tarek Atoui…

 

 

Une décennie de transformations…c’est le temps qu’il aura fallu au quartier des Halles pour renaître sous un nouveau jour. L’inauguration de la Bourse de Commerce en mai dernier, marque une nouvelle étape dans la transformation du cœur de Paris. L’église Saint-Eustache, la Canopée, le jardin Nelson-Mandela et plusieurs équipements culturels sont autant de lieux à avoir bénéficié de ces rénovations. Si vous êtes de passage à Paris cet été, profitez de votre séjour pour visiter ce nouveau quartier, sans oublier l’ancienne Poste du Louvre qui va bientôt ouvrir ses portes, avec la création d’un hôtel grand luxe, des magasins et même une crèche.
Bref un renouveau du quartier des Halles qui va dynamiser encore davantage les prix déjà vertigineux de ce quartier en plein coeur de Paris. L’équipe Homelike Home est à votre service pour dénicher votre futur pied à terre, votre appartement familial, réaliser un investissement locatif,  mais également pour vous trouver vos nouveaux bureaux ou commerce, Homelike Office, dans ce nouveau quartier de Paris….contactez-nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>