Pour poursuivre la série de portraits de la Dream Team Homelike Home, nous vous présentons aujourd’hui notre « fashion de mode » Sylvie !

Sylvie est la référence en terme de mode et de tendances à suivre. On peut même dire qu’elle est « tombée dedans quand elle était petite » ! Discrète, élégante, raffinée, au top de la tendance, on aurait pu penser que Sylvie venait du Marais, et bien pas du tout, Sylvie est une inconditionnelle du 16ème arrondissement, qu’elle connait d’ailleurs comme sa poche….elle a toutes les qualités pour être une excellente chasseuse, puisqu’elle est même souvent accompagnée de son chien…et on s’en réjouit tous les jours chez Homelike Home…

 

Sylvie, en quelques mots, ton parcours ?

Je suis née dans le chiffon comme on dit dans le jargon. En 1919, mon arrière- grand mère ouvrait sa première boutique. Après mon école de commerce,  j’ai travaillé à Paris dans de belles maisons comme  Alain Figaret, Courrèges, Cacharel, Pierre Frey pendant 10 ans. Puis j’ai décidé de voler de mes propres ailes, en ouvrant deux boutiques  multimarques  pour femme à Périgueux une très belle expérience de 10 années.

Mais la vie parisienne me manquait terriblement, et aussi une grande envie de faire autre chose.

 

 

 

 

 

 

Comment es-tu devenue « dénicheuse d’apparts » ?

J’ai commencé par dénicher à titre personnel, des petites surfaces que j’ai totalement refaites, puis j’ai ensuite cherché pour des proches, et je me suis prise au jeu. Un jour, j’ai appelé Christine Pelosse pour lui proposer de collaborer avec l’équipe. Ce qui me plait par dessus tout, c’est que tout est trouvable avec de la volonté et de la détermination, et surtout beaucoup de  patience. Et comme dit le proverbe, « tout vient à point à qui sait attendre ».

 

 

 

 

 

 

D’où viens-tu ?

Je suis née à Angoulême où j’ai vécu jusqu’à  l’âge de 20 ans avant de m’envoler vers Paris. Je me suis exilée une dizaine d’années dans le Périgord avant de retrouver la ville de mon coeur Paris il y aura bientôt 2 ans.

 

 

 

 

 

Pourquoi avoir choisi Paris ?

Après mon bac, je rêvais de partir vivre à Bordeaux et je me suis retrouvée à Paris, destination de référence quand on veut travailler dans la mode.  Mais j’avoue que mon premier emménagement dans la capitale pour un stage de  4 mois  n’a pas été un réel coup de coeur, car je n’aimais pas mon quartier. Après quelques mois passés à Londres, j’ai retrouvé Paris et le Village d’Auteuil et là j’ai été conquise allant de découvertes en découvertes qui se poursuivent toujours aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

Grâce à ton métier, tu parcours tout Paris en long, en large, et en travers. .. mais si tu étais un arrondissement, un seul, tu serais…?

Sans hésiter le 16e arrondissement et plus particulièrement le Village D’Auteuil, j’aime ce quartier hors mode et authentique au milieu de la verdure avec une multitude de petits lieux insolites . Je suis arrivée dans le 16e par hasard, quand je me suis installée à Paris en tant qu’étudiante, j’avais une journée pour trouver un appartement, les rendez vous s’enchainaient sans grand coup de coeur, jusqu’à ce qu’une agence me dise, « j’ai un petit appartement  à vous proposer  dans le 16e métro Jasmin mais il est dans un état pitoyable et le propriétaire ne veut rien faire. Si le locataire le refait il lui loue gratuitement pour 2 mois ». Le REVE!!!! pour moi,  bricoleuse -chineuse passionnée de décoration intérieure. Et Hop, une belle aventure dans le 16ème commençait. Et depuis, plus de vingt ans, je ne m’en lasse pas….

 

 

 

Et une rue en particulier ? 

La Villa Emile Meyer dans le 16e  une charmante impasse privée désormais fermée, avec des maisons plus charmantes les unes que les autres et des  glycines magnifiques.

 

 

 

 

Si tu étais un parc ou un jardin ?

Le jardin du Musée Eugène Delacroix, un endroit  intimiste et paisible en plein coeur de Saint Germain des Prés.

 

 

 

 

Une boutique ?

L’OBJET QUI PARLE rue des Martyrs, chaque fois que je pénètre dans cet Antre atypique j’ai du mal à résister…une adresse mythique en plein coeur de South Pigalle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un objet déco ?  

Les vieux pots d’apothicaires

 

 

 

 

 

Et si tu étais un restaurant ?

La manufacture Kaviari rue de l’Arsenal
Coup de coeur pour ce lieu atypique et authentique, à découvrir ou faire découvrir pour une initiation au caviar pas classique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si tu étais un style d’appart ?

Un petit nid d’aigle au dernier étage avec  terrasse.

 

 

 

 

 

 

 

De toutes tes recherches, quelle est celle dont tu es la plus fière ? 

…. D’avoir trouvé l’appartement idéal pour mon client le jour de son anniversaire!!!!

 

Et celle qui t’a fait le plus transpirer ?

Un dernier étage dans un secteur restreint, avec des clients très impatients.. Le jour de la visite ils n’y croyaient pas, même la décoration leur correspondait….

 

Qu’aimes-tu particulièrement dans ton métier ?

La liberté, et l’absence de routine, chaque journée est différente, riche de surprises et de nouvelles rencontres….

 

Et si tu devais en changer, tu serais…. ?

Naturopathe, car je crois fondamentalement aux fabuleuses vertus des plantes.

 

 

 

 

 

 

Allez, dernière question ! Si tu devais changer quelque chose dans Paris, ce serait… ? 

De créer davantage d’espaces verts pour les chiens comme dans le 14e, cela éviterait les mauvaises surprises…..

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>