les-derniers-chiffres-des-notaires-pour-2012-6922453

Si vous avez, comme nous, lu d’abord un peu vite les derniers chiffres des notaires, à fin août 2014, vous avez dû – comme nous 😉 – être un peu surpris par les valeurs: +9% en volume de transactions sur l’Ile-de-France (+25% à Paris, sur la période juin-août 2014 par rapport à la même période en 2013), et +1,8% en 3 mois sur les prix franciliens (+0,6% à Paris).

Ou un peu l’inverse de ce qu’on lit dans la presse, et de ce qu’on voit au quotidien au fil de nos visites et de nos discussions avec propriétaires et professionnels (en résumé: un marché super-mou et des prix plutôt en baisse) !

Il faut lire le rapport des notaires jusqu’au bout. Certes, les volumes ont augmenté, mais restent faibles, et ont surtout été artificiellement dopés par la fin de l’abattement exceptionnel de 25% sur les plus-values immobilières en août, plus particulièrement à Paris, secteur de prédilection des investisseurs.

Quand à la légère hausse des prix, elle est dûe à l’habituel effet saisonnier, en particulier pour les appartements familiaux et les maisons, car les familles souhaitent en général déménager avant la rentrée scolaire. Après correction de la saisonnalité, la variation n’est que de +0,4% sur l’Ile de France, et de -0,5% sur Paris.

Le prix/m2 parisien s’établit donc à 8180 euros/m2 à fin août 2014, avec une baisse attendue à 8050 euros/m2 d’ici la fin d’année (-1,5%), d’après les avant-contrats déjà signés.

 

parisnov14

 

 

 

  1. En ce moment, les prix sont à la baisse. Selon un quotidien, il y a un recul de « 2% pour les appartements et de 1,3% pour les maison ». Les prévisions montrent que la baisse devrait se poursuivre début 2015 et qu’à Paris, le prix du mètre carré devrait être en dessous des 8.000 euros. Du coup, je pense qu’effectivement la légère hausse des prix a pour cause l’effet saisonnier.

Les commentaires sont fermés