Thermopyles J'adore cette petite rue du 14e, qui est souvent photographiée: havre de paix pavé débordant de verdure aux beaux jours, petit bout de campagne entre la rue Raymond Losserand et la rue Didot, au métro Pernety.

J'étais ravie, hier, d'avoir enfin l'occasion d'y visiter un bien, pour la première fois en 6 ans de chasses…. pffff, quelle déception!!

L'immeuble était aussi tordu que la rue, et la copropriété dans un rare état de décrépitude. L'appart également. Et tout ça pour la modique somme de 10 500 euros/m2, au dernier étage par un escalier croulant.

 

IMG_2876

IMG_2879 Voilà donc ce qu'on peut trouver derrière les portails de cette ruelle magnifique….

 

 

 

 

NB: J'en profite pour vous présenter le très joli blog d'Audrey, une "chasseuse" de notre équipe, qui arpente depuis 2 ans Paris avec son appareil photo bien affûté: Et si on se promenait….à Paris!

Elle a justement écrit un article sur cette fameuse rue des Thermophyles avec des photos magnifiques: c'est .

  1. Ouh en effet, quelle déception ! Jamais je n’aurai imaginé une telle misère derrière les portes de cette adorable rue. Le petit coin de paradis tombe en ruine !
    Merci pour le lien 😉

Les commentaires sont fermés