On ne présente plus la tension du marché bordelais depuis que la LGV permet de relier Paname à l’ancienne « Belle Endormie » en 2h…. et depuis quasiment un an, je bats le pavé bordelais (et même au-delà des boulevards, sur toute la Métropole bordelaise), pour permettre aux clients Homelike Home de trouver vite et bien, l’appartement ou la maison qui « coche toutes les cases », à l’achat et à la location.
D’ailleurs, devant une demande croissante (dont parle le dernier article de La Tribune Bordeaux), l’équipe bordelaise s’étoffe, mais nous en reparlerons !….

 

 

 

Depuis quelques semaines, le périmètre de Homelike Home Bordeaux s’est élargi, assez logiquement, au Bassin d’Arcachon : l’attractivité nouvelle de la région a évidemment profité au Bassin, pépite touristique aux multiples attraits, et terre de repli adorée des bordelais pendant les week-ends ensoleillés 🙂

 

 

 

 

 

 

D’Arcachon au Cap Ferret en passant par Gujan, Arès, Andernos, Lège…. , c’est Roseline Blondelle qui s’occupera de toutes vos recherches.

Roseline a en partie grandi à Arcachon, et elle a retrouvé avec bonheur sa ville de coeur au début des années 2000, après 20 années parisiennes en tant que responsable de projets informatique.
En 2012, elle a mis en œuvre un rêve de toujours, s’investir dans le domaine de l’immobilier sur le Bassin d’Arcachon. Après une formation de concepteur en architecture et décoration d’intérieur, elle a démarré une activité de Home Stager et Décorateur, tout en menant plusieurs recherches immobilières.

Au-delà des recherches de biens, elle pourra donc également vous accompagner pour les travaux d’aménagement de votre maison ou appartement, en vous proposant une mission de maîtrise d’ouvrage déléguée.

 

Pour toutes vos recherches en région bordelaise et sur le Bassin d’Arcachon, n’hésitez pas à nous contacter !

 

 

Rentrée des classes, rentrée littéraire mais aussi rentrée immobilière…voici les grandes tendances de cette rentrée 2018 en quelques chiffres clés.

Comme chaque trimestre, Bertrand Savouré, Président de la Chambre des Notaires présente les derniers chiffres constatés sur le marché immobilier en Ile de France.

 

En terme de prix…

On assiste à un record du prix au m2 avec un prix moyen de 9300 € pour Paris et une hausse de +7,1% en 1 an !!

La projection serait de 9400 €/m2 en octobre 2018.

On constate que les 7 premiers arrondissements de Paris sont au dessus de 11 000 €/m2, avec surtout une forte hausse des prix dans les arrondissements les moins chers de Paris. Le marché est aussi dynamique en petite couronne avec une hausse annuelle des prix de +3 à +4%.

 

En terme de volume de vente…

Le nombre d’appartements anciens vendus à Paris au 2ème trimestre 2018 a baissé de -7% par rapport au 2ème trimestre 2017.

La baisse du volume des ventes entraînera un ralentissement de la hausse des prix…on ne parle pas de baisse MAIS de ralentissement de la hausse !

Tant que les taux d’intérêt restent faibles, le marché sera toujours aussi dynamique.

Si il y avait une augmentation des taux d’intérêt, il y aurait soit une baisse des prix soit une baisse des volumes de vente.

A suivre donc dans les prochains jours car le marché n’a pas véritablement fait sa rentrée pour l’instant et on ne peut donner de grandes tendances sur les mois à venir…

 

 

Les règles du jeu changent en matière de location pour la rentrée 2018.

Selon Julien Denormandie, Secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires, « L’esprit du projet de loi Elan est d’apporter des solutions aux besoins des Français.

Aujourd’hui, l’accès au logement est, pour certains de nos concitoyens, une véritable course d’obstacles.

Le logement est un dossier important pour le gouvernement Macron car c’est une des préoccupations principales des foyers français. En effet, le poste logement représente en moyenne 26 % du budget des ménages au niveau national, et hélas beaucoup plus à Paris !

Le sujet de l’immobilier est encore plus préoccupant pour les jeunes. Quitter le nid familial pour vivre dans son propre logement est une étape essentielle mais qui est de plus en plus difficile pour de nombreux jeunes. Pour information, 25 % des ménages sont locataires d’un bailleur privé et 17% d’un bailleur social.

Il existe toujours un déséquilibre très marqué entre l’offre et la demande de logements sociaux : 140 000 nouveaux logements sociaux ont été financés en 2017, alors qu’il existe toujours 1,8 millions de demandeurs de logement social.

 

Le projet de loi s’articule autour de 4 priorités :

  • construire plus, mieux et moins cher en donnant aux professionnels les moyens d’être plus efficaces
  • réformer le secteur du logement social, pour le consolider et qu’il réponde encore mieux à ses missions d’intérêt général 
  • répondre aux besoins de chacun, favoriser la mobilité et la mixité sociale 
  • améliorer le cadre de vie.

A l’inverse de la loi Alur, le nouveau texte sur le logement, la loi Elan, va ravir les bailleurs !!!

 

Voici les grandes lignes de la nouvelle loi Elan :

1°- retour du plafonnement des loyers…uniquement à Paris et à Lille pour l’instant:

Selon la nouvelle loi Elan, interdiction pour tous les nouveaux baux signés de dépasser un loyer plafond  de 20% supérieur au tarif médian du secteur….sauf si le logement prévoit des caractéristiques exceptionnelles. Ce plafonnement concernera les zones en déficit d’offres locatives. Les particuliers bailleurs qui ne se conformeraient pas au plafond, écoperont de 5000 € d’amende.
N’oubliez pas que les baux restent soumis au dispositif d’encadrement, qui interdit entre 2 locations et sauf gros travaux, d’augmenter le loyer en dehors de l’ indice de révision, soit 1,25% mi 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2°- Mise en place d’un bail mobilité de 1 mois :

La durée minimaleau de location, auparavant de 9 mois, passera à 1 mois avec le nouveau bail mobilité , dédié aux personnes en formation, aux professionnels, aux étudiants en études supérieures ou pour les mutations professionnelles. Le gouvernement souhaite convaincre les propriétaires de remettre sur le marché leurs logements inoccupés.

Ce bail permettra aussi de faire de la location de relative courte durée (location touristique style Air BnB) sans pour autant solliciter un changement d’usage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3°- En cas de retard de paiement, des pénalités seront appliquées :

Souvenez-vous, avec la loi Alur, les propriétaires ne pouvaient plus exiger des pénalités en cas de retard de paiement de loyer. Avec la loi Elan, ces pénalités seront dûes dès le 1er jour de retard, à hauteur de 10% du loyer.

 

4°- Simplifier les règles d’Urbanisme :

L’un des objectifs affichés de la réforme consiste à simplifier les règles d’urbanisme afin d’accélérer les procédures de construction de logement. Certaines procédures devraient ainsi être assouplies, mais on ne sait pas encore lesquelles !

Des mesures doivent notamment être prises afin de prévenir les recours abusifs exercés contre les permis de construire : les sanctions en cas d’abus seront renforcées.

Les demandes de permis de construire devraient en outre pouvoir se faire en ligne dans les communes dont la population dépasse un certain seuil.

 

5°- Transformation des bureaux en habitation :

Le texte vise également à favoriser la transformation des bureaux vides en logement. Les normes applicables pour les convertir seront assouplies. Des dispositifs seront aussi mis en oeuvre pour inciter les propriétaires à rénover leurs bureaux. Chez Homelike Office, on est très content de cet aménagement.

 

 

 

 

6°- Des formalités presque exclusivement numériques :

Enfin…les fameux diagnostics à annexer au bail ainsi que les extraits du règlement de copropriété, pourront être communiqués en format numérique.

Enfin… moins de papier et une prise de conscience vis à vis de l’environnement !!

 

 

 

 

 

Bref, la loi Elan a de beaux jours devant elle, mais on ne connait pas encore ses applications concrètes…. A suivre de près avec Homelike Home et notre blog dé-nicher.

 

 

 

 

 

 

 

 

On continue notre saga de la rentrée avec l’ouverture de Homelike Home dans la région de Aix en Provence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De formation ingénieur en bâtiment, Fabienne Lathuille a travaillé au sein de grands groupes de construction. Passionnée par l’immobilier et l’architecture, prête pour une nouvelle aventure, elle décide de rejoindre Homelike Home en 2018.

 

 

 

 

 

 

Fabienne Lathuille s’occupe des recherches à l’achat et à la location, pour particuliers et professionnels, sur AIX-EN-PROVENCE et sa Région, ainsi que sur l’Ouest de la Cote d’Azur.

Fabienne peut également vous accompagner pour les travaux d’aménagement de votre bien en vous proposant une mission de maîtrise d’ouvrage déléguée.

 

 

 

Depuis plus de 20 ans dans la région d’Aix-en Provence et de la Côte d’Azur elle saura vous accompagner pour la recherche de votre projet immobilier et vous conseiller stout au long du process.

Alors n’hésitez plus pour vos nouveaux projets immobiliers, contactez Fabienne de notre dream team Homelike Home. Homelike Home vous promet une belle rentrée dynamique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fabienne.lathuille@homelikehome.com

 

 

 

Toute l’équipe Homelike Home vous souhaite une belle reprise après ces longues et très agréables vacances!

La rentrée démarre en fanfare avec  l’ouverture de Homelike Home Normandie!

 

Après Bordeaux en septembre 2017, nous continuons notre développement en 2018 avec la région de Normandie.

Nombreux sont les parisiens qui rêvent d’une maison de campagne à quelques kilomètres de Paris afin de  « se mettre au vert » le week end. Pour d’autres, cela signifie aussi une maison de vacances, de famille, la possibilité de se retrouver entre amis et échapper au stress parisien.

Olivia Malka est là pour vous aider dans votre recherche…Ancienne parisienne et attachée de presse dans le cinéma pendant 18 ans, elle a voulu avoir une vie familiale moins stressée, tout en restant à proximité de Paris. 

 

Après plusieurs mois de recherche dans la région, elle pose ses valises  dans l’Eure avec sa petite famille. On a tous un ami, un cousin ou un collègue qui a sauté le pas et s’est offert ce morceau de nature au bord de l’eau ou en pleine campagne, au centre d’un hameau ou dans un village protégé, on a tous une histoire avec la campagne quand on est parisien!

Forte de son expérience personnelle, Olivia rejoint l’équipe de chasseurs immobilier Homelike Home afin de guider ceux, qui comme elle, rêvent de calme et de nature.

Olivia Malka connait l’Eure, l’Orne, le Calvados, la Seine Maritime et la Manche et prend le train aussi facilement que les parisiens prennent le métro…alors n’hésitez plus pour votre recherche en Normandie et contactez-nous.
olivia.malka@homelikehome.com

 

 

Quelques personnes de l’équipe seront à Paris au mois d’août et s’occuperont bien de votre recherche aussi bien d’appartement que de bureau.

La dream team Homelike Home et Homelike Office vous souhaite un très bel été 2018 et vous attend en pleine forme à la rentrée…

 

 

 

Vous êtes vous déjà promené au pied du nouveau palais de justice dans le 17ème arrondissement de Paris…

Une architecture incroyable du génialissime  Renzo Piano encore au sein d’un no mans land. Un développement ultra rapide puisque depuis le 16 avril 2018, le Tribunal de Grande Instance de Paris (TGI) a déménagé dans le 17ème arrondissement. Construction futuriste de 160 mètres de haut avec 38 étages, 104 000 m2…bref une oeuvre et c’est désormais le deuxième bâtiment habité, le plus haut de Paris, derrière la Tour Montparnasse et ses 210 mètres. Un peu compliqué d’accès encore car seule ligne 13 du métro parisien, déjà ultra saturée, dessert ce fameux palais de justice..qui connait une fréquentation quotidienne de 2500 salariés pouvant aller jusqu’à 8800 personnes !!! Vivement l’extension de la ligne 14 du métro, avec une sortie prévue au pied du square des Batignolles.

Ce site constituera le plus grand complexe de tribunaux de droit en Europe. Le bâtiment regroupera le Tribunal de Grande Instance de Paris, le Tribunal de police, Le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale (TASS) et enfin les vingt Tribunaux d’instance rassemblés en une seule entité. Jusqu’alors situé en plein coeur de Paris, sur l’île de la Cité, c’est un véritable changement d’univers et de dimensions…Et surtout la possibilité pour ces chers avocats et hommes de loi en tous genres de se promener dans le parc Martin Luther King à proximité, qui est le plus grand parc du 17ème arrondissement de Paris

Lorsqu’il a ouvert en 2007, le parc Martin Luther King faisait 4,3 ha. En avril 2014, de nouveaux espaces sont venus l’étendre au nord jusqu’au boulevard Berthier. Il atteindra sa taille définitive de 10 ha à l’achèvement du projet, à horizon 2020.

Le parc de Clichy-Batignolles est un lieu magique pour décompresser et profiter un peu de la verdure . Les constructions s’organisent autour de ce parc qui devient le point de ralliement des quartiers alentours, Batignolles, Épinettes, Monceau, Pereire, Hauts-de-Malesherbes, Clichy… ce qui explique aussi l’explosion de la demande et donc des prix à proximité des Batignolles

Une jolie promenade à faire pour découvrir un quartier en pleine mutation, même si on adore toujours autant le charme du square des Batignolles

 

 

Qui n’a pas rêvé d’avoir un petit coin de verdure à Paris…notamment lorsque le thermomètre dépasse allègrement les 30° !!!

 

 

En visite dans le 20ème arrondissement, nous avons découvert, des maisons et immeubles avec un petit air de Californie…fermez les yeux et vous aurez peine à croire que vous êtes face au cimetière du Père Lachaise…mais plutôt dans le quartier de Silver Lake à Los Angeles…

 

 

 

 

Une architecture qui sort du commun, comme on adore chez Homelike Home…et qui nous fait oublier le traditionnel immeuble haussmannien. On aimerait visiter plus souvent des appartements ou maisons de ce style.

 

On aime aussi se promener et traverser ces petites rues et passages bucoliques, qui nous font oublier le bruit et le stress de la circulation parisienne…l’impression de découvrir une autre ville.

 

 

 

Avant que les vacances arrivent, on aime bien partager avec vous les derniers chiffres publiés par les notaires de Paris.

Alors, voici un petit récapitulatif des tendances de l’année et surtout des attentes pour cette fin d’année, avec une analyse socio-démographique pour enfin comprendre qui sont ces fameux acheteurs….?

En 2017, plus de 220 000 logements neufs et anciens ont été vendus en Ile de France. Les ventes d’appartements constituent les 3/4 des ventes.

On constate qu’il y a de plus en plus d’acheteurs, avec un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande, et des prix qui flambent. Comme vous avez pu le remarquer…ça monte…ça flambe….on peut même dire que les prix explosent à Paris.

Quelles sont les différences de prix et de marché immobilier entre Paris, petite couronne et grande couronne ?

 

1°- Le marché immobilier parisien se porte à merveille et le prix au M2 atteint des sommets à 9070 €/M2 pour le 1er trimestre 2018 !! qui dit mieux ? D’après les indicateurs avancés sur les avants contrats des notaires franciliens, on pourrait atteindre un prix de 9360 €/ M2 en juillet 2018 pour Paris, soit une hausse de 6,2% en 1 an.

Le volume des ventes est de 8750 logements à Paris au 1er trimestre 2018. Au 1er trimestre 2018, les prix varient entre 6660 €/M2 dans le 75018 à La chapelle et 14 880 €/M2 dans le quartier de Saint-Thomas d’Aquin dans le 75007.

On note surtout que les écarts de prix continuent de se resserrer entre l’arrondissement le plus cher et le moins cher..gentrification oblige mais ils sont encore bien présents puisque le 6ème arrondissement est encore 1,7 fois plus cher que le 19ème arrondissement. Les 7 arrondissements centraux sont à plus de 10 000 €/M2

Pour l’Ile de France, le prix au M2 devrait atteindre 5870 €/M2 en juillet 2018. En revanche, on note une baisse du volume des ventes en Ile de France de -3% en 1 an. Le volume des ventes d’appartements anciens s’établit à 124 000 ventes en 1 an pour l’Ile de France

Le marché s’appuie toujours sur 3 facteurs clés :

  • des taux d’intérêt extrêmement bas puisqu’on parle en moyenne de 1,5% sur 20 ans
  • des facteurs fondamentaux qui nourrissent la confiance accordée à l’immobilier comme le désir de devenir propriétaire, de constituer un capital sécurisé pour préparer sa retraite, et surtout la difficulté pour se loger au quotidien, avec un déséquilibre toujours plus marqué entre l’offre et la demande…
  • une conjoncture économique beaucoup plus dynamique et un marché du travail qui devrait être moins tendu

Donc un marché qui nécessite d’être accompagné par un bon chasseur immobilier, car il faut être les premiers à visiter et à faire l’offre.

 

 

2°- En ce qui concerne la petit couronne, les hausses annuelles des prix des appartements oscillent entre 3 et 5%.

Le prix d’un appartement ancien au 1er trimestre 2018 s’établit à                      4 540 €/M2, avec une augmentation de+ 4,2% en 1 an.

On attend une hausse des prix un peu plus forte sur les maisons, avec un prix de vente moyen de 372 000 € en petite couronne et une augmentation de +4,5% en 1 an.

Le volume des ventes est de 15 500 logements en petite couronne au 1er trimestre 2018, avec encore une majorité d’appartements.

 

3°- En grande couronne, le prix au M2 des appartements s’établit à 2970 €/M2

Le volume des ventes est de 17 140 logements en grande couronne, avec une répartition équivalente entre maisons et appartements au 1er trimestre 2018. En ce qui concerne les ventes d’appartements, l’activité est très dynamique notamment dans le Val d’Oise, avec une augmentation des prix de +1,1% en 1 an.

Le marché de la vente d’appartements semble plus dynamique que le marché de la vente de maisons, qui lui a baissé de -4% au 1er trimestre 2018 versus le 1er trimestre 2017 .

En revanche le prix des maisons a davantage augmenté, puisque la hausse est de +2,8% en 1 an versus +1,1% pour les appartements.

Contrairement au marché des appartements, l’évolution annuelle du prix des maisons devrait progresser d’ici l’été.  Le prix moyen d’une maison ancienne s’établirait à 312 400 € en juillet 2018 (versus 302 600 € au 1er trimestre 2018). il s’est donc vendu 57 420 maisons anciennes en Ile de France sur 1 an, à un prix moyen de 302 600 €.

 

On peut donc dire que même si l’activité du marché immobilier francilien ne progresse plus en de début d’année 2018, après une année record en 2017, elle reste cependant très dynamique.

On constate quand même que le manque d’offre et les prix élevés, trop élevés parfois, pèsent sur les volumes de vente dans Paris, puisque l’activité a ralenti au 1er trimestre 2018, avec un recul de 10% par rapport au 1er trimestre 2017.

 

Conclusion, un été tendu avec toujours aussi peu d’offres mais certainement un peu moins d’acheteurs avec des prix aussi élevés…

 

 

 

On aime bien partager avec vous nos découvertes et les tendances que l’on peut voir en décoration, au fur et à mesure de nos visites d’appartements avec la dream team Homelike Home.

Alors, voici notre top 10 des produits les plus vus et des tendances que l’on retrouve souvent chez nos clients, mais aussi dans les nombreux appartements que nous visitons pour toutes nos recherches.

En 2018, on peut dire que confort et bien être sont les maîtres mots de l’aménagement de son intérieur.

 

1°- Le cactus…

Effet jungle – le cactus est partout partout partout…aussi bien en vaisselle, qu’en décoration, vase, bougie, savon, et surtout il trône de plus en plus dans vos salons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2°- Le tapis en général et encore beaucoup de tapis Berbère..

Et vous savez quoi c’est aussi le grand retour de la moquette..si si on vous le dit, dans quelques années, on visitera des appartements avec de la moquette au sol mais aussi au mur…

 

 

 

3°- les ampoules à filament et les suspensions

Les ampoules à filament sont toujours d’actualité mais on commence à voir quelques suspensions les recouvrir.

Rarement seules, les suspensions sont rassemblées en grappe. On voit aussi beaucoup de globes en verre pour les luminaires

 

Et place aux abats jour en matière naturelle : lin, rotin..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4°- le velours

Aussi bien coussin en velours, canapé que fauteuil, le velours est présent partout

 

 

 

 

 

 

 

 

En principe, on commence avec quelques coussins comme chez Sarah Lavoine , puis on achète vite un fauteuil en velours.

 

 

 

 

 

5°- Le rotin et de plus en plus le cannage

Les fibres naturelles sont à la mode :rotin, osier, jonc de mer, raphia, toile de jute, bambou on a vu beaucoup de fauteuil en rotin et il semblerait que le cannage commence à revenir dans les appartements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6°- Toutes les matières enveloppantes comme la laine tricotée en grosse maille, la feutrine, le velours, la fausse fourrure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7°- Les photos au mur

La photo a définitivement remplacé la tableau classique, la peinture et même l’affiche de films anciens que l’on retrouvait souvent avant. De préférence en grand format ou au contraire, une composition de plusieurs photos, la photo est de plus en plus présente sur vos murs de maison. Pas étonnant quand on voit le succès de Yellowkorner mais aussi la galerie Lumas

 

 

 

8°- le papier peint , le graphique, motifs floraux,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On le voit souvent dans vos entrées et de plus en plus dans les salons.

 

9°- le bois brûlé et le marbre

En table d’appoint ou bout de canapé mais aussi en guéridon, table basse et table de salle à manger..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10°- le carrelage blanc avec joint de couleur visible…très visible

On voit de plus en plus le joint mis en valeur chez les décorateurs et architectes.

Plus le joint est visible mieux c’est et de préférence noir ou rose

 

 

 

 

 

Voilà un tour rapide de ce que l’on peut voir de plus en plus dans les appartements que l’on visite, et qui confirme une tendance : jamais le confort dans la maison n’a été aussi important qu’aujourd’hui. On a tous envie d’un lieu cocon, rassurant, feutré…un lieu dans lequel on puisse se retrouver en famille ou entre amis.