Dans un premier temps mis en place entre 2014 et 2017, le plafonnement des loyers à Paris est sur le point de faire son retour. Ce dispositif de la loi Elan (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique), votée le 23 novembre 2018, permet de nouvelles expérimentations en matière d’encadrement des loyers pour une durée de cinq ans.

LES ZONES CONCERNÉES PAR L’ENCADREMENT DES LOYERS

 

Le plafonnement des loyers permet de protéger les locataires d’éventuelles hausses de loyers.

Cet encadrement peut être mis en place dans des villes où la situation immobilière est considérée comme “tendue”.

Dans les communes où il existe une différences notable entre l’offre et la demande, certaines mesures encadrent déjà les loyers, comme la possibilité pour un locataire de logement vide de le quitter après seulement 1 mois de préavis.

 

Plafonnement des loyers prévu si les communes répondent aux quatre critères suivants :

1. Niveau des loyers moyens élevé.

2. Peu de perspectives de construction de logements.

3. Large écart entre les loyers moyens du parc locatif privé et ceux du parc locatif social.

4. Faible taux de logements en construction par rapport aux logements existants sur les 5 dernières années.

QUELLE DATE POUR LE RETOUR DU PLAFONNEMENT DES LOYERS À PARIS ?

Dès l’entrée en vigueur de la loi, Paris a été la première ville à réclamer l’application du dispositif. Après un avis favorable du Conseil de Paris rendu le 11 décembre 2018, le Gouvernement a statué le 13 avril 2019, accordant à la ville de Paris le droit d’instaurer une nouvelle fois le plafonnement des loyers.

Avant que ce décret n’entre en vigueur, il faudra toutefois attendre la publication d’un arrêté préfectoral pour qu’il soit effectif. Celui-ci aura pour but de fixer les montants des loyers plafonds dans la capitale. Aucune date officielle n’a pour le moment été dévoilée, mais le Ministère du Logement a annoncé que ce dispositif devrait être applicable dès cet été.

 

LA MISE EN PLACE DU DISPOSITIF

Le plafonnement des loyers à Paris reposera donc sur les montants fixés par la préfecture. Ceux-ci seront exprimés en prix/m2 et établis selon le quartier ou l’arrondissement. Une fois ce loyer de référence établi, les propriétaires auront la possibilité de fixer un montant se situant entre le loyer de référence minoré (-30%) et le loyer de référence majoré (+20%).

Les montants des loyers fixés par le préfet s’appuient sur des critères tels que le nombre de pièces, l’année de construction, l’adresse et le caractère vide ou meublé du logement….

One again…on enlève…on remet…on vous souhaite tout de même un très bel été 2019

 

 

 

 

Nous avons assisté à la conférence de BNP Paribas International Buyers, sur l’évolution du marché des non résidents de nationalité étrangère, en 2018. C’est d’ailleurs la 11ème édition de l’observatoire du marché des non résidents en France.

Voici quelques chiffres à retenir pour mieux comprendre qui sont ces acquéreurs étrangers…

 

Globalement, le marché des acquéreurs étrangers continue sa progression en 2018 avec une augmentation de +6%. En revanche, le montant moyen des ventes réalisées diminue et passe de 303 000 € en 2017 à 288 000 € en 2018.

 

  • Qui sont ces fameux clients étrangers… ?

Le top 3 des nationalités acquéreurs non résidents étrangers varie selon les régions…En Ile de France, il s’agit des algériens, des américains et des chinois, alors que dans la région Auvergne, Rhône Alpes, il s’agit des anglais, des suisses et des belges. En Provence, Alpes Côte d’Azur, on retrouve principalement  des belges, des italiens et des anglais.

 

  • D’où viennent ces fameux clients étrangers… ?

Les Britanniques sont  Numéro 1 avec 27% des transactions réalisées, ensuite viennent les Belges avec 18,7% puis les Allemands avec 7,2%, et enfin les Suisses en 4ème position avec 6,8% des transactions réalisées. Les Italiens conservent leur 5ème rang et représentent 5,2% des transactions.

 

  • Où achètent-ils en France… ?

 

La PACA et l’Occitanie sont les régions phares d’investissement des non résidents étrangers en 2018. En effet, 20% des transactions réalisées sont en Provence Alpes Côte d’Azur et 15% en Occitanie. La Nouvelle Aquitaine passe en 3ème position avec 14,8% des transactions réalisées et l’Auvergne Rhône-alpes conserve son 4ème rang avec 14% sans oublier l’Ile de France qui se positionne au 5ème rang et représente 8,6% des transactions réalisées.

 

 

 

 

 

 

 

  • Et les Britanniques dans tout ça…?

Au global, le nombre de transactions réalisées par les britanniques, aussi bien résidents que non résidents est de +3% par rapport à 2017.

Le nombre de transactions réalisées par des non résidents britanniques a augmenté de +5% en 2018. Le nombre de transactions réalisées par les résidents britanniques a augmenté de +2%.

En revanche, le montant moyen des transactions  réalisées par les britanniques en France, est en baisse de -6% par rapport à 2017…alors que les prix du marché continuent de monter !

Les non résidents britanniques investissent en moyenne 702 000 € en Ile de France et 595 000 € en Provence Alpes Côte d’Azur (appel de la mer et du ski…) et 428 000 € dans la région Rhône-Alpes…

 

Charlotte Rostin a vécu de nombreuses années à Londres et connait bien les spécificités de certains quartiers londoniens que les résidents londoniens ou les non résidents londoniens peuvent rechercher à Paris et elle est à votre écoute pour un achat à Paris.

Voilà, maintenant vous savez tout…sachez que chez Homelike Home on s’occupe de votre recherche et que on a eu beaucoup de clients étrangers venant d’Amérique du Sud, notamment Brésil, des Etats-Unis, du Japon, de Chine, mais aussi d’Australie, d’Angleterre, de Suisse, de Pologne, de Russie…bref des 4 coins du monde. Notre site est en anglais, homelikehome.com/en et on peut vous aider à chercher une maison à Paris bien évidemment mais aussi en Normandie, un appartement à Lyon, une maison à Aix en Provence ou bien un home sweet home à Bordeaux...confiez nous votre recherche et on s’occupe de trouver votre Home Sweet Home…

 

Le 13ème arrondissement….. On connaît La Butte aux Cailles, le quartier Chinois, les tours de la Place d’Italie…mais jamais on se promène dans les petites rue derrière les Gobelins !

Quelle magie que ce petit quartier..une visite privée dans l’enceinte du Mobilier National, et une promenade dans la rue Berbier du mets…petite rue sinueuse absolument charmante…et on oublie que l’on est à Paris…On a l’impression d’être dans une petite ville de province…loin des embouteillages, une rue qui est encore pavée…On part aussi à la découverte de la rue de Croulebarbe…la rue Gustave Geffroy avec le Château de la Reine Blanche…sublime.

 

 

Commençons par le MOBILIER NATIONAL...c’est l’ancien garde-meuble de la couronne créé en 1663 par Louis XIV et Colbert. Aujourd’hui, le mobilier national est en charge de l’ameublement des palais officiels de la République : palais de l’Élysée, ministères… La Manufacture Nationale des Gobelins, dont l’histoire remonte au XVème siècle, occupe le site actuel depuis le XVIIe siècle. Les collections, d’une richesse exceptionnelle, comptent environ 200 000 pièces. Avec la dream team Homelike Home, on a eu le privilège de découvrir cette véritable caverne d’Ali Baba, et surtout cette richesse nationale

 

 

Ensuite, un petit tour par le château de la reine Blanche…Vous n’aviez jamais entendu parler de ce château, en plein coeur du 13ème arrondissement de Paris, et pourtant…Au XVIIème siècle, le bâtiment est racheté par Jean Lhoste qui le transforme en habitat et crée la cour d’honneur. Plus tard, il devient une brasserie puis un club  jacobin en 1790. S’agglomèrent autour, au cours des siècles, plusieurs bâtiments à vocation industrielle,une tuilerie puis une tannerie . Au XVIIIème siècle, l’ensemble des bâtiments devient la propriété d’Antoine Moinerie qui y établit de nouveau une teinturerie.

N’oublions pas que nous sommes en plein coeur du quartier des tanneurs et que la Bièvre jouait un rôle capitale dans l’activité de tannerieLa Bièvre, qui était la deuxième rivière parisienne et courait à travers les 13ème et 5ème  arrondissements, a été entièrement recouverte en 1912 .

En  1906, on perce la rue Gustave Geffroy et en 1912 le lit de la Bièvre est canalisé et couvert pour devenir la rue Berbier-du-Mets.

 

Restauré et classé Monument historique, le château de la Reine Blanche est aussi ouvert au moment des Journées du Patrimoine.

En ce qui concerne le Mobilier National…on vous recommande vivement la visite privée ou bien de vous y rendre pendant ces journées du patrimoine…

 

 

 

 

Petite promenade dans les rues cachées derrière les Gobelins...D’un point de vue architecture, on est fan…on se croirait presque à Berlin. Une rue avec une architecture très éclectique, où l’on trouve aussi bien des bâtiments du XVIIème siècle que du XIXème et même du XXIème siècle avec une très jolie construction neuve….. sans oublier le fameux premier gratte ciel parisien, la tour Albert ou tour Croulebarbe, immeuble d’habitation situé au 33 rue Croulebarbe. Construit par l’architecte Edouard Albert en 1960, cette tour de 23 étages, mesurant 67 mètres de haut, compte 110 appartements.  Sa structure porteuse est composée de tubes d’acier creux remplis de béton. Les étages sont constitués de dalles de béton armé posées sur les tubes….bref ce premier gratte ciel vaut à lui seul un détour par la rue Croulebarbe…

 

 

 

 

Et pour finir cette riche promenade, petit apéritif organisé à l’hôtel Henriette…Petit hôtel juste à l’image de Homelike Home, chaleureux, convivial, plein de charme avec une petite cour intérieure arborée. l’hôtel Henriette est un petit hôtel 3 étoiles, à l’abri des regards dans une petite rue, situé très précisément au 9 rue des Gobelins…on vous le conseille

 

Bref une parenthèse enchantée, et une jolie promenade à faire sous le soleil d’été…

 

 

 

 

 

 

Chez Homelike Home, on aime bien lancer des nouveaux sites, des nouvelles images, bref trouver des nouvelles idées. On cherche des appartements pour des parisiens, mais pas seulement car on a beaucoup de clients étrangers mais aussi des français qui ne connaissent pas bien Paris…

Alors, comment bien faire comprendre les spécificités de chaque quartier parisien, en quelques clics à nos clients…tout simplement grâce à Audrey Felix qui a dessiné une jolie carte, avec un rollover qui permet en cliquant sur l’arrondissement  d’avoir les principales informations sur les monuments du quartier,  les principales lignes de métro, centres d’intérêts, marché(s), vie nocturne ou bien quartier bobo par excellence…bref les spécificités des principaux quartiers parisiens résumés en quelques lignes !

Cette carte est disponible aussi bien sur notre site en français pour l’agence de Paris, Homelike Home Paris, que sur notre site en anglais, Homelikehome.com/en

 

Démonstration :

 

Alors, convaincus…?En tous les cas nous on l’est et on très fière de notre site et de notre carte…merci Audrey…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le marché ne finit pas de grimper car au premier trimestre 2019, les ventes ont encore progressé avec des hausses de prix d’environ 4% pour Paris et la Petite Couronne

Malgré la hausse ininterrompue des prix, le marché est resté très actif au 1er trimestre 2019, les acquéreurs tirant toujours profit du niveau très attractif des taux d’intérêt.

Le nombre de ventes de logements anciens est en progression de 9% par rapport au 1er trimestre 2018.

Tous les secteurs sont bien orientés, avec des records historiques de ventes. La Grande Couronne (+14%), est la plus dynamique car l’offre est abondante et les prix encore relativement modérés.

Au 1er trimestre, les hausses annuelles de prix se sont poursuivies au même rythme que les trimestres précédents (entre 4 et 5%) et elles devraient  s’accélérer légèrement à l’horizon du mois de Juillet 2019, d’après les indicateurs des notaires.

 

1°- 1er trimestre 2019 : beau fixe pour le volume de ventes dans de l’ancien, dans la capitale parisienne

Dans le prolongement des deux dernières années, le marché immobilier est resté très dynamique en ce début d’année 2019.

Au 1er trimestre 2019, les volumes de ventes ont encore progressé de 9% par rapport à la même période en 2018. Le prix au m2 dans la Capitale atteint 9 680 € au 1er trimestre 2019, en hausse annuelle de + 6,4%.

Fondamentalement, la valeur refuge attachée au logement, le souhait de devenir propriétaire dès que cela apparaît possible, mobilisent toujours les ménages.

Les taux d’intérêt inférieurs à l’inflation et la hausse continue des prix donnent une justification économique à l’achat.

Les conditions de financement très favorables facilitent les acquisitions : les ventes sont donc rapides…très rapides même car on voit de nombreux appartements vendus dans la journée, même au delà de 2 millions d’euros !

 Désormais, plus aucun arrondissement n’est à moins de 8 000 € le m2. Comme annoncé, la barre des 10 000 € le m2 devrait être franchi au cours de l’été puisque d’après les avant-contrats des notaires, le prix est déjà fixé à 9 990 € pour Juillet 2019…Les prix parisiens atteindraient donc les 10 000 €/m2 au cours de l’été 2019 !!!! qui l’eu cru avec une augmentation de + 27% versus Mai 2015  où le prix moyen au m2 était de 7 880 € !

Chiffre à retenir : Les appartements à Paris : 9680 €/M2 et +6,4% en 1 an

 

Au 1 trimestre 2019, les prix oscillent entre 6 810 € le m2 à Pont-de-Flandres dans le 19e arrondissement de Paris et 16 390 € le m2 à Saint-Germain-des-Prés, dans le 6ème arrondissement de Paris. Le rapport entre le quartier le plus cher et le moins cher s’établit à 2,4.

Le »croissant »des arrondissements à prix »modéré » dans la moitié Est de la Capitale est toujours présent, mais ces arrondissements sont tous maintenant au-dessus de 8 000€ le m2. Dans le coeur de Paris, du 1er au 8ème arrondissement,  les prix dépassent aisément les 11 000€ / m2.

 

2°- Le marché en IDF

L’activité en Ile de France a été dynamique au 1er trimestre 2019, le volume des ventes très élevé, avec de nombreux records historiques d’activité pour la période en Grande Couronne.

La confiance accordée au logement, un contexte économique plus favorable et surtout des taux toujours exceptionnellement bas constituent le socle de cette dynamique favorable, qui semble être appelée à se prolonger dans les prochains mois.

Cependant, la hausse régulière des prix, particulièrement dans Paris et en Petite Couronne et le niveau atteint, constituent une force de rappel et de fragilité du marché. Elle rend les acquéreurs toujours plus dépendants du niveau des taux d’intérêt pour concrétiser leur projet.

Chiffre à retenir : les appartements en Ile de France : 6010 €/M2 et +4,6% en 1 an

D’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats des notaires du Grand Paris, les prévisions de prix en Juillet 2019 continueraient leur poussée avec une hausse annuelle de 4,7%, largement initiée par Paris où les prix pourraient donc augmenter de 6,6% de Juillet 2018 à Juillet 2019 et la Petite Couronne avec +4,2%. La Grande Couronne serait stable avec +0,4%.

 

3°- Les prix de ventes par taille de logement

Information à retenir : Acheter un studio coûte plus cher au m2, sauf dans Paris 

On paie habituellement plus cher le m2 d’un studio que celui d’un appartement plus grand, sauf à Paris.. On explique souvent ce surcoût par la présence d’une salle de bain et d’une cuisine dont le coût est réparti sur un nombre de m2 plus faibles que lorsqu’on achète un logement plus vaste. La demande des investisseurs pour ce type de bien et des budgets d’entrée plus modestes constituent d’autres explications possibles à ce surcoût.

En grande couronne, le prix au m2 diminue très fortement avec le nombre de pièces. On paie 3 700 € le m2 pour acheter un studio, soit pratiquement 50% de plus que pour un 5 pièces et plus (2 510 € le m2). Les grands appartements souffrent sans doute de la concurrence des maisons qui ont la préférence de ceux qui souhaitent disposer de place.

Au contraire, à Paris, les grands appartements de 5 pièces et plus, affichent le prix au m2 le plus élevé (9 960 €), suivi des 4 pièces (9 760 €). Ces deux types d’appartements sont plus chers que les studios (9 600 € le m2). En effet, les grands appartements sont rares… et seulement 19% des appartements parisiens vendus sont des 4 pièces et plus !!! Appartements très recherchés mais aussi souvent localisés dans les quartiers les plus chers, dans des immeubles de standing.

Cependant, dans ce marché aux prix très élevés, les écarts restent assez limités : l’appartement parisien de plus de 5 pièces ne coûte au m2 que 10 % de plus que le deux pièces.

 

En résumé, un marché qui ne cesse d’augmenter depuis mai 2015, qui était la bonne période pour acheter semble-t-il…

Petit rappel historique : 2011 marque la fin de la reprise de la hausse des prix, après la crise  financière des subprimes. A l’époque, les prix avaient atteint des records à Paris. Les prix ont ensuite légèrement baissé pendant 4 ans jusqu’en 2015 pour toutes les tailles de logement, avant de repartir à la hausse, conduisant à de nouveaux records de trimestre en trimestre depuis un an. 

 

Pour les prochains mois, les perspectives restent dynamiques même si les fragilités du marché demeurent car les prix ne grimpent pas au plafond !!! En tous les cas, notre équipe Homelike Home peut vous aider à chercher votre futur logement, en toute tranquilité et sans stress…

 

 

 

Début Mai, une escapade lyonnaise pour le lancement de Homelike Home LYON nous a permis de découvrir une nouvelle boutique show-room que nous connaissions déjà à Saint-Rémy de Provence. Mélanie Socquet est à la tête du magasin Penates et jusqu’à présent nous nous croisions à chaque édition du salon de Maison & Objet à Paris.

Mélanie, architecte d’intérieur, est installée en plein coeur du quartier d’Ainay, depuis quelques semaines. Lyonnaise d’origine, Mélanie se partage entre Lyon et Saint-Rémy de Provence, car elle a aussi conservé une boutique show-room là bas…

Sa boutique Penates est le reflet de la personnalité de Mélanie avec le moindre objet déniché, pensé, trouvé et qui trouve sa place au bon endroit..;Bref une boutique dans laquelle on se sent bien avec plein de nouvelles découvertes à faire.

Mélanie vous accompagne sur tous vos projets d’architecture, aussi bien à Lyon, 27 rue des Remparts d’Ainay 69002 qu’ à Saint-Rémy de Provence, 10 bis rue de la Commune 13210 Saint-Rémy.

 

 

Un bon démarrage pour Lyon avec Sophie Henon de Homelike Home LYON, qui vous accompagne dans votre recherche d’appartements, de maison mais aussi de bureaux…

 

 

 

 

 

 

Homelike Home se développe au niveau national avec une présence à Aix en Provence, Bordeaux, Lyon et en Normandie et est présent dans de nombreux médias.

Retrouvez-nous dans le magazine Easy Jet depuis le mois de mai et ce jusqu’au mois de juillet 2019…

 

 

Vous connaissez notre goût pour les bonnes choses, les jolis endroits, chargés d’histoire…Alors pour ce petit déjeuner du mois de Mai, nous avons choisi le restaurant gastronomique le train Bleu, Gare de Lyon…

Deplus, comme on vient d’ouvrir Homelike Home à Lyon, c’était le petit clin d’oeil pour ce petit déjeuner, et un lieu central pour que toute l’équipe se retrouve facilement.

L’équipe de Homelike Home province en a profité pour nous rendre visite, avec notamment Lara Bel de Bordeaux, Sophie Hénon de Lyon et Fabienne Lathuille de Aix en Provence..Il ne manquait qu’ Olivia Malka de la Normandie, mais aussi Raye et Sophie Breton qui étaient en vacances…bref une dream team presque au complet

Et la réflexion de Brandon, notre stagiaire américain « whaou, c’est aussi beau que Versailles ici « …on adore et welcome back Brandon à LA.

Nous en avons profité pour faire quelques photos…avec Avril, notre photographe préférée…car comment ne pas être émerveillé dans cet endroit magnifique, avec une sublime hauteur sous plafond à couper le souffle..Peine à croire qu’on est Gare de Lyon

Vivement le prochain petit dej…

 

 

 

Chez Homelike Home, on est une équipe de femmes, mais c’est pas pour autant qu’on aime pas les voitures…Dominique est une grande passionnée de voitures anciennes et de course automobiles.

Alors en direct du Grand Palais, vous pouvez découvrir sa voiture avec le logo Homelike Home et Homelike Office, et sa coéquipière de choc…avant le départ pour le Tour Auto 2019, du 30 Avril au 4 Mai 2019…

 

Une semaine de course folle pour cette 28ème édition du Tour Auto, avec les étapes suivantes : Dijon (30/04), Lyon (01/05), Vichy (02/05), Tours (03/05) et enfin Deauville (04/05).

240 bolides sont engagés dans cette épreuve durant laquelle ils vont parcourir près de 2000 km sur les routes et les circuits de l’Hexagone. Au côté des exceptionnelles Ferrari (275 GTB, 250 GT Lusso, Ferrari 308 Gr IV…), Porsche (356, 911 Carrera RS 2,7L, RSR…), Jaguar (XK Coupé et Roadster, Mk II, Type E…), BMW ( M1, 507, 2002, 3.0 CSI…) ou encore Ford GT40 et Shelby Cobra…bref de beaux bolides.

Allez Dominique, Bonne course

 

Grande nouveauté chez Homelike Home pour ce printemps avec l’ouverture de notre bureau à Lyon….

Depuis 2006, près de 45 000 personnes se sont installées à Lyon, qui compte aujourd’hui 472 000 habitants et devrait compter 535000 habitants en 2020 et 1 360 000  pour l’agglomération lyonnaise..

Notre objectif est de prendre en charge les recherches à l’achat et à la location des néo-Lyonnais qui arrivent à Lyon en urgence et cherchent à se loger.

Beaux appartements en centre-ville entre Rhône et Saône ou lofts de la Croix Rousse, maisons individuelles des années 1930 ou villas d’architecte avec piscine, il y en a pour tous les goûts ! Or, à Lyon, les prix grimpent vite… très vite.

Notre expertise face à un marché tendu

Dans les quartiers très recherchés de l’hyper centre, les prix flambent et les grandes surfaces, très rares, se vendent à prix d’or : le m2 peut atteindre les 8000 €/m2 ! Même le quartier de la gare Part-Dieu, en plein réaménagement, affiche une croissance insolente de +13% en 2018/2019 avec un prix médian de 4290€/m2.

 

Face à une insuffisance du renouvellement de l’offre et à une surenchère sur le foncier, Sophie Henon aide notre client, qui ne peut mener sereinement sa recherche immobilière faute de temps, d’éloignement géographique ou par méconnaissance du marché, à dénicher le bien de ses rêves.Grâce au réseau de partenaires de Homelike Home (agences immobilières, notaires, promoteurs…) Sophie Hénon, responsable de l’antenne lyonnaise, accède à des offres off-market et propose au client les biens correspondant à ses critères… en avant-première. Elle l’accompagne ensuite sur tout le processus de recherche, des visites qu’elle effectue pour lui, jusqu’à la signature définitive.

 

Sophie Hénon ou l’expertise de la « relocation »

Il faut dire Sophie Hénon a une longue expérience en la matière. Doctorante en sciences politiques, elle a longtemps vécu à l’international avec son mari et leurs deux enfants. Corée, Inde, Belgique, Ouganda, Égypte, Sophie a multiplié les expériences professionnelles expatriées, tantôt en Ambassade, tantôt dans le privé. À chaque mutation, c’est elle qui prend en main la logistique familiale. « Je ne compte plus les logements qu’il a fallu trouver et toujours en temps record. Visites des lieux, identification des quartiers, inscriptions scolaires… Je suis rôdée au process ! ». En Ouganda, elle fait même de cette expertise son métier et prend en charge, chez Orange, la relocation des cadres expatriés et de leur famille.

« Désormais, je mets mon expérience et mon savoir-faire au service des néo-Lyonnais. Je comprends parfaitement les besoins de mes clients pour les avoir moi-même connus. Je canalise leur stress et je les aide à réussir au mieux cette transition de vie que représente une nouvelle installation. C’est encore plus vrai pour les nouveaux arrivants internationaux ! », explique Sophie.

 

 

 

Amoureuse de Lyon, la chasseuse en immobilier arpente tous les jours la ville ont elle apprécie particulièrement le relief et les couleurs. « Lyon est une magnifique ville où il fait bon vivre. Idéale pour la vie de famille, c’est une capitale qui bouge et ses atouts sont nombreux. Son offre culturelle, sa gastronomie, ses infrastructures, son tissu d’entreprises font de Lyon une terre d’innovation en pleine croissance, stratégiquement placée entre mer et montagne », déclare-telle.

 

 

 

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour votre recherche d’appartement ou de maison à Lyon et ses environs…Sophie Henon se fera un plaisir de vous aider, aidée par Christine Pelosse, qui rappelons le, est lyonnais d’origine…