tiphaine

 

Pour poursuivre la série de portaits de la dream team Homelike Home, nous vous présentons aujourd’hui Tiphaine !

Tiphaine est sans aucun doute la chasseuse immo la plus douce et la plus conciliante de notre équipe, pour le plus grand plaisir de ses clients qui se laissent parfois un peu materner !

Amoureuse de Paris, passionnée d’architecture et de déco, Tiphaine a évolué également dans le domaine du prêt-à-porter de luxe, où elle a développé son sens de l’écoute et du service aux petits oignons !

 

 

 

En quelques mots, ton parcours ?

Après des études d’anglais et un passage à Sciences Po, j’ai travaillé pendant 18 ans dans la vente de luxe, avant d’intégrer Homelike Home.


Comment es-tu devenue « dénicheuse d’apparts »?

Une amie chasseuse d’appart m’a « vendu » le métier et donné envie d’essayer !…..


D’où viens-tu?

De Province / Provence


Pourquoi avoir choisi Paris?

Parce que j’ai toujours été fascinée par cette ville !
Parisienne d’adoption depuis 22 ans, je n’ai jamais eu envie de repartir.

 

Grâce à ton métier, tu parcours tout Paris en long, en large, et en travers…. mais si tu étais un arrondissement, un seul, tu serais…. ?

Le 11e, pour sa diversité, ses terrasses de café, et ses petits commerces de bouche.

 

Et une rue en particulier?

La rue Cloche-Perce dans le Marais: le vieux Paris par excellence !

 

rue-cloche-perce

 

 

Si tu étais un parc ou un jardin?…

 

square-martin-nadaud
Le Square Martin Nadaud, dans le 20e: il est tout petit, très simple et joyeux, et avec sa superbe vue sur Paris, on y respire !

 

 

 

 

 

 

 

Une boutique?

 


boutique-serge-lutens

La librairie Shakespeare & Co (un lieu unique qui me fait penser au capharnaüm de Gaston Lagaffe !), et la boutique Serge Lutens, avec son incroyable ambiance mystérieuse, dans les Jardins du Palais Royal.

 

boutique-shakespeare-co

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un objet déco?

Une lampe, ou un fauteuil: qu’ils soient contemporains ou anciens …. ce sont selon moi les éléments qui apportent le plus de style et de chaleur à un intérieur.

 

objet-deco-1-lampeobjet-deco-2-fauteuil-club

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si tu étais un restaurant ?

 

restaurant-clown-bar

 

Le Clown Bar, rue Amelot dans le 11e: un « mini-bistrot » typiquement parisien, adorable avec son zinc en arc-de-cercle et ses faïences ornées de clowns…. et on y mange très bien !

 

 

 

 

 

Et si tu étais un style d’appart?

Sans aucun doute un appartement ancien, avec une belle vue dégagée, décoré avec des pièces de styles différents, mélange de bohème et de design.
J’ajouterais volontiers une grande terrasse, mais d’expérience je sais que c’est mission quasi-impossible dans l’ancien !

 

toits

 

De toutes tes recherches, quelle est celle dont tu es la plus fière?….

Ma première recherche: un deux pièces trouvé après deux visites avec un vendeur et un acheteur très sympathiques

 

Et celle qui t’a fait le plus transpirer?

Une location avec sectorisation pour le collège, et date butoir de rentrée des enfants…et aucun bien à louer à cette période !

 

Qu’aimes-tu particulièrement dans ton métier?

La liberté, me balader dans Paris, découvrir l’intérieur des gens (au propre et au figuré)

 

Et si tu devais en changer, tu serais…. ?

Décoratrice, psychanalyste, ….. ou barmaid !


Allez, dernière question! Si tu devais changer quelque chose dans Paris, ce serait…. ?

Moins de voitures, et des parisiens plus aimables !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

concierge

Souvent on nous demande des bonnes adresses, d’architectes, de boutiques, d’agences spécialisées dans la location par exemple notamment pour nos clients étrangers qui désirent louer leur appartement, et bien là on a une super adresse à vous donner. Le métier de concierge vous connaissez bien entendu mais le métier de concierge de luxe peut être un peu moins…

20160428_145726_resizedOn a eu l’occasion de travailler avec Thomas Coutheillas, fondateur de la société Welldone, et je peux vous dire qu’il offre un service aux petits oignons, digne d’un hotel 5 étoiles !!!

Question ménage, petits travaux mais aussi gros travaux, livraison diverses et variées, organisation de transfert vers l’aéroport, réservation de billets pour un concert ou une exposition…Bref, Thomas et son équipe sont toujours présents pour vous faciliter la vie. Coincidence avec Homelike Home, Thomas a créé Welldone en 2003, exactement la même année que nous. Il connait donc les attentes de ces clients sur le bout des doigts !!!

C’est un service sur-mesure qui s’adapte bien entendu en fonction de vos besoins…alors n’hésitez pas à faire appel à eux.

logo

 

 

IMG_0089

 

La rentrée rime traditionnellement avec le salon Maison&Objet pour Homelike Home. Cette année, nous avons profité de la rentrée des classes en avance pour découvrir les nouvelles tendances de la rentrée dès l’ouverture du salon.

Alors voici, en quelques images, ce que nous avons noté : du bois, on en trouve absolument partout. du tabouret, à la table, à l’étagère mais pas l’étagère de base en sapin, mais du bois travaillé, du bois vieilli et surtout du bois qui a une vraie histoire.

IMG_0697IMG_0691on a envie de sincérité, d’authenticité et de vrais matériaux…IMG_0687

 

 

 

 

Un baby foot tout en bois naturel, un bureau avec des banquettes en bois en guise de canapé…un nouvel espaceIMG_0640 de coworking qui invite à la zénitude au travail…

 

 

IMG_0643

 

 

 

 

 

Mais aussi du bois que l’on peut travailler comme du tissus…il s’agit bien de bois vous ne rêvez pas.

IMG_0635

 

IMG_0086Une lampe intelligente, on en a tellement rêvé…et bien elle existe vraiment. Grâce à un algorithme qui repère la présence humaine dans la pièce et déclenche automatiquement la lumière…alors terminé les beaux interrupteurs !!!

 

 

 

Un univers un peu balinais mais aussi une touche japonisante puisque le sol est creusé pour pouvoir poser ses pieds…Bien entendu pas très pratique dans notre appartement parisien mais parfait pour la maison de Formontera ou de corse.

IMG_0680

IMG_0698

IMG_0682

IMG_0676

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On aime bien aussi les matériaux naturels et surtout les gros tapis Berbere, que on peut aussi bien poser au sol qu’accrocher au mur…Adieu peau de mouton et peau de biquette et place au tapis Berbere !!!

IMG_0694

 

Et surtout des matériaux auxquels on aurait jamais pensé.

Imaginez un fauteuil en cote de maille, hyper confortable car on l’a même essayé,  et un mur recouvert de panneau en métal comme des assiettes avec un rendu écaille de poissons…

IMG_0693

 

Bref, beaucoup d’imaginations et une recherche toujours plus approfondie sur les nouveaux matériaux. Mais aussi place aux algorithmes et à la big data. La Big data, c’est une collecte maximale, par défaut, et la conservation illimitée de tout ce qui existe sous une forme numérique, sans qu’il y ait, nécessairement, de finalité établie à priori. Dans le domaine de la maison, les lampes s’allumeront seules, le chauffage se déclenchera seul (c’est déjà le cas mais ce le sera de façon beaucoup plus précise en fonction du nombre de personnes dans la pièce…), les fenêtres laissées ouvertes se fermeront toutes seules dès l’arrivée des premières gouttes de pluie, les volets se fermeront sir le soleil tape trop fort sur nos fenêtres….

 

 

C’est certain la maison de demain sera commandée du sol au plafond et la robotique va enfin s’installer dans nos maisons…Seule chose, on a pas vu encore de robots au salon, mais cela ne serait tarder…

 

 

IMG_0672

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20160127_153434_resized

Les nouveaux restaurants poussent comme des champignons tout autour de notre bureau, vers la place de la Bourse. On dirait que le food est tendance et que les parisiens, même pressés à l’heure du déjeuner, ont envie de bien manger…

Ca tombe bien car ils ont l’embarras du choix. en quelques semaines, on a découvert plein de nouveaux restaurants tous aussi sympas les uns que les autres

 

20160127_153654_resizedLe camion qui fume qui a laissé tombé son camion pour ouvrir un vrai restaurant, situé rue Montmartre, où la queue est toujours aussi impressionnante que devant son fameux foodtruck !!! restos7500213

 

les bols de Jean Imbert, qui nous font goûter autre chose que des hamburgers, boulettes de viandes et hot dog…de la street food mais un peu plus recherchée tout de même. 20160127_154152_resized20160127_154049_resized

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans parler des fameux kebab Grillé, qui ont ouvert il y a déjà 2 ans, mais toujours aussi bon, Le restaurant Brut Market, qui a été revisité, les Affamés avec une déco comme on adore, le restaurant privé de dessert, qui est un véritable concept de plats salés revisités comme des desserts. La tarte fromage blanc, tomates peut vous faire penser au fraisier mais détrompez-vous, il ne s’agit là que de salé.

20160127_153538_resized20160127_153547_resized

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre le passage des Panoramas qui est en  plein embellissement, avec chaque semaine l’ouverture d’un nouveau concept, ou presque, la rue Saint-Augustin, où l’on ne restos7500211sait plus où déjeuner devant tant de choix…. Bref on a vraiment l’embarras du choix vers la place de la Bourse.

 

Déjà qu’on adorait notre quartier avec notre joli bureau atypique, taupe et rose of course, alors maintenant, on est pas près de déménager….

Tous les jours ou presque , on découvre une nouvelle ouverture, avec le dernier en date que nous avons testé et où on s’est vraiment régalé, daroco1Daroco. Restaurant installé rue Vivienne , avec pour seul clin d’œil à l’ancienne boutique de mode de Jean-Paul Gaultier, les marinières des serveurs. Le miroir intégral au plafond donne une profondeur car toute la salle s’y reflète et donne l’impression d’un décor à 360 degrés. En plus, on peut goûter de délicieux cocktails, dans le bar un peu caché au fond du restaurant, mais ça on évite à midi…En revanche, on vous recommande de découvrir ces cocktails le soir.

 

daroco

 

On vous a fait partager nos coups de coeur, sachant qu’il y en a plein d’autres à tester. Heureusement, l’été est passé donc on oublie le maillot de bain pendant quelques mois, et on se régale les papilles….

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

paris rentreeNous espérons que vous avez passé un bel été !

Petit à petit, les « dénicheuses » de l’équipe Homelike Home rentrent de vacances et reprennent le fil de leurs recherches…. c’est le moment de faire un point sur ce que nous réserve le marché immobilier de rentrée !

 

Un marché particulièrement dynamique

A la fin du 2e trimestre 2016, le nombre de ventes en Ile-de-France avait augmenté de +19% en un an, pour s’établir à un niveau très proche des records enregistrés entre 1999 et 2007.

Pour cette dernière partie d’année 2016, les notaires tablent sur une poursuite de ce niveau d’activité élevé, étant donnés les taux d’intérêt toujours au plus bas, et un niveau de prix « relativement stable » (même si ce n’est plus tout à fait vrai sur Paris, voir ci-dessous)

 

Des prix en hausse à Paris

Cette reprise d’activité était observable depuis un peu plus d’un an – nous en avions parlé ici et ici – sans impact réel sur le niveau de prix parisien.

Ce n’est plus le cas: d’après les chiffres notaires, à fin mai 2016, les prix à Paris avaient augmenté de 2,3% en un an (pour s’établir à 8.060 euros/m2 en moyenne).

Les avants-contrats signés permettent d’extrapoler une poursuite de la hausse, en tous cas jusqu’à fin septembre.

 

Et le Brexit dans tout ça?

Depuis fin juin 2016, de nombreux acteurs de l’immobilier français ont été interrogés sur leur sentiment par rapport à l’impact du Brexit sur les prix.
Même s’il est encore tôt pour parler des conséquences de ce « divorce » aux contours encore mal définis, tous s’accordent à dire qu’il engendrera un regain d’activité (et probablement une hausse des prix) sur les logements haut de gamme. En effet, si la City perd un grand nombre de ses grands banques, elles iront s’installer dans d’autres grandes places européennes…. dont Paris. Il est donc probable de voir un retour de grands cadres à hauts revenus dans la capitale française.

Cette rentrée immobilière 2016 sera donc à l’image du début d’année: pour acheter un bien sans défaut, il faudra être extrêmement réactif car les acquéreurs potentiels sont nombreux, très nombreux.

Si vous manquez de cette indispensable réactivité, nous sommes là !

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur votre projet 🙂

Bonne rentrée à tous !

paris-ile-de-france-immobilier-logement_5049540

 

Enregistrer

hotelOFF

Il est temps de partir en vacances pour nous aussi, car quelle année 2016…entre l’actualité et son lot de mauvaises nouvelles liés aux attentats, un marché immobilier ultra tendu puisque les acheteurs sont de plus en plus nombreux alors que les vendeurs peinent à mettre leurs appartements à la vente, des taux d’intérêt de plus en plus bas et des conditions d’emprunt de plus en plus drastiques de la part des banques car elles ont peur…une année électorale aussi bien pour les Etats-Unis que pour la France…bref, profitons de cet été afin de nous reposer et revenir en pleine forme…pour une fin d’année qui s ‘annonce riche en actualité

 

 

 

1128751

On vous a déjà parlé de notre traditionnel petit déjeuner au sein de Homelike Home…plutôt que de se retrouver au bureau dans une salle de réunion, on se retrouve chaque mois dans un lieu nouveau, autour d’un petit déjeuner. Je vous assure que c’est beaucoup plus agréable pour notre équipe, car les sujets sont abordés en toute zénitude..

Notre petit déjeuner avant l’été a donc eu lieu à l’hotel Off.

Alors là, le rêve absolu…Le PREMIER hôtel sur l’eau, avec 58 chambres toutes plus design les unes que les autres, face à la gare d’Austerlitz. Une vue de part et d’autre sur la Seine, la piscine de l’hotel, le métro aérien comme une carte postale de Paris, le design sublime du bar et de la salle de restaurant…bref déjà un air de vacances, alors que l’on était simplement début juillet…

20160708_112842_resized20160708_111206_resizedCet hôtel a été Baptisé le Off, « parce qu’ici on est ailleurs, on débranche, on a un autre regard sur Paris », selon Christophe Sauvage, directeur général d’Elegancia Hotels. On a tout de suite compris le sens des mots car on était bien…

Cet endroit n’a pas fini de jouer un rôle dans l’animation du quartier, mais aussi dans les demandes d’appartement à proximité, avec notamment la réfection complète de la gare d’Austerlitz et de ses alentours. Et en plus, c’est vrai que le bruit est moins gênant pour les voisins…car il n’y a pas vraiment de voisins !!!

 

Le design, sublime, simple…le buffet impeccable, c’est promis, la prochaine fois on organisera un séminaire Homelike Home, pour découvrir les chambres…et profiter du restaurant le soir

20160708_111051_resized

20160708_111220_resized
20160708_112532_resized
20160708_111200_resized

 

 

 

 

 

 

Un conseil, courez avant la rentrée, car la capacité est limitée vous vous en doutez…

hoteloff1

 

identité (1)

 

 

Vous vous souvenez?… On avait fait, il y a 2 ans déjà, une petite série de portraits de la super team Homelike Home: il y avait eu Christine, Olivia, Audrey, Linda, Sylvie, Carine, Estelle (qui entre temps a quitté son statut de « stagiaire » pour rejoindre officiellement l’équipe), and myself (Lara).

Depuis l’équipe a continué à s’étoffer, et nous n’avions pas pris le temps de faire les présentations…. c’est donc reparti pour un petit tour de portaits !

 

Aujourd’hui nous vous présentons Kelly, la nouvelle benjamine de l’équipe.
Ingénieur de formation, d’origine bretonne, Kelly a attrapé le virus de la chasse d’appart’ en traquant plusieurs perles rares pour elle-même, avant de « sévir » pour nos clients, en sillonnant Paris sur son vélo !

Kelly, en quelques mots, ton parcours ?

Diplômée d’une grande école d’ingénieur, j’ai commencé mon parcours professionnel en bureau d’étude technique sur la thématique du bâtiment durable.

 

Comment es-tu devenue « dénicheuse d’apparts »?

Si ce premier métier me permettait de relever de beaux challenges, j’ai rapidement réalisé que j’avais envie d’expérimenter d’autres activités professionnelles, et de sortir un peu du cadre salariée – bureau 5j/7. Je suis donc partie à la recherche d’un métier qui croise mon goût pour le bâtiment et l’architecture, avec davantage d’aspects humains et d’indépendance. Ma rencontre avec Christine et Lara, l’ambiance dans l’équipe (ça me change du milieu ingénieur très masculin…) et la possibilité de démarrer rapidement ont fini de me convaincre.

 

D’où viens-tu?

Bretonne et très attachée à ma région, les filles peuvent compter sur moi pour réclamer du beurre salé à chaque petit-déjeuner Homelike Home..

 

Pourquoi avoir choisi Paris?

Ce sont les études qui m’ont amenée à Paris, puis le travail et la présence de nombreux amis qui m’y ont fait rester.

 

Grâce à ton métier, tu parcours tout Paris en long, en large, et en travers…. mais si tu étais un arrondissement, un seul, tu serais…. ?

J’aime beaucoup le 12ème arrondissement, j’y ai occupé 3 appartements en 5 ans et j’ai aujourd’hui du mal à m’imaginer déménager dans un autre quartier de Paris !

passage voute

 

Et une rue en particulier?

 

Elle est dans le 11ème, mais limite 12ème ! Il s’agit de la Rue des immeubles industriels, j’aime beaucoup l’homogénéité architecturale qui se dégage de ses bâtiments.
Trois petits coups de cœur dans mon quartier également : le Passage de la Voûte, le Sentier des Merisiers et l’Impasse Canart.


immeubles industriels

 

Si tu étais un parc ou un jardin?…

La promenade plantée qui relie la Place de la Bastille au Bois de Vincennes.

 

promenade-plantee

Une boutique?

Ce n’est pas une boutique à proprement parler mais c’est probablement là que j’ai acheté et vendu le plus d’objets ces dernières années : leboncoin !

 

 

Un objet déco?globe

Il suscite toujours des commentaires de la part de mes invités : il s’agit d’un petit globe terrestre en carton, dont l’axe correspond à l’inclinaison de la Terre.

 

 

 

 


Et si tu étais un restaurant ?

soya

 

Depuis que j’ai découvert Soya et sa cuisine végétarienne (rue de la pierre levée dans le 11ème), je ne m’en lasse pas et le brunch est top.

 

 

 

 

 

Et si tu étais un style d’appart?

De l’ancien rénové avec goût (malheureusement dans tout ce qu’on visite ce n’est pas toujours le cas !) et avec une vue sympa. Je ne suis pas attachée à un style en particulier.


De toutes tes recherches, quelle est celle dont tu es la plus fière?….

La première : 3 visites et c’était le bon !


Et celle qui t’a fait le plus transpirer?

A la recherche d’un appartement familial dans l’ancien avec un grand ascenseur pour un fauteuil roulant, j’arrive avec mon mètre et bien souvent la visite s’arrête au hall d’entrée !


Qu’aimes-tu particulièrement dans ton métier?

J’aime voir la relation de confiance s’établir entre mes clients et moi, quand ils sentent que j’ai saisi leurs critères et leur sensibilité architecturale.


Et si tu devais en changer, tu serais…. ?

J’essaierais probablement de me créer une activité qui conjugue chasse immobilière, rénovation écologique et conseil en investissement locatif…pour plus tard qui sait ?


Allez, dernière question! Si tu devais changer quelque chose dans Paris, ce serait…. ?

La qualité de l’air et l’aménagement des pistes cyclables, comme je me déplace essentiellement à vélib’, ce sont deux points qui changeraient vraiment mon quotidien.

 

sentier merisiers

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

IMG_40311_resized

Un peu de tendresse dans un monde de brutes …et on en a bien besoin en ce moment.

 

Chez Homelike Home, on vit quelquefois des aventures extraordinaires en cherchant des appartements pour nos clients!

IMG_84241_resizedCette semaine, Olivia de notre équipe s’est mariée avec un ancien client de Homelike Home, David…Alors non seulement Olivia lui trouve l’appartement de ses rêves, mais en plus ils tombent raide dingue amoureux…. Quelques années après, ils décidèrent de se marier un certain 12 juillet 2016.

Je vous rassure, cela ne nous arrive pas tous les jours mais c’est bien digne d’un conte de fée !

 

 

 

 

Olivia et David, on vous souhaite tout le bonheur du monde !

 

IMG_84701_resized

Enregistrer

3357C’est un thème qui mériterait certainement qu’on lui consacre un article totalement exhaustif (quand le marché sera moins fou et qu’on aura donc davantage de temps 😉 ): les « effets secondaires » de la loi ALUR, ou comment Mme Duflot embête les locataires qu’elle a voulu protéger.

Le sujet d’aujourd’hui: la location, et plus particulièrement l’intérêt que peut avoir un propriétaire bailleur à louer à une société (très souvent pour un particulier salarié qui rentre d’expat’) plutôt qu’au particulier directement, et à quelqu’un qui loue en résidence 2ndaire plutôt qu’en résidence principale.

 

Cas pratique :

Ces jours-ci je suis en recherche d’un appartement familial meublé, pour la rentrée scolaire 2016, pour une famille qui rentre d’expatriation. Cet appartement sera leur résidence principale, et le bail sera à leur nom (et non au nom de la société, comme cela se passe parfois pour des expatriés).immobilier_location_0_0


Premier écueil :
le fait que ce soit un bail personnel.
Toutes les annonces ne le mentionnent pas, mais les honoraires d’agence perçus côté locataire, diffèrent selon que le bail est signé par un particulier ou par une société. La raison? Un décret de la loi ALUR, du 1er août 2014, encadrant les frais d’agence payés par un locataire particulier.

2 plafonds:
1- Les frais d’agence payés par le locataire doivent être inférieurs ou égaux aux frais d’agence payés par le bailleur
2- Sur Paris (zone très tendue), ils sont plafonnés à 15 €/m2 (incluant visite, constitution dossier, rédaction du bail et état des lieux d’entrée)

Résultat ? Les frais d’agence ont-ils baissé (ie le total perçu par l’agence) ? Non, mais dans le cas d’un bail personnel, ils sont payés à moitié par le locataire et à moitié (au moins) par le bailleur; dans le cas d’un bail société c’est le locataire qui les paie.

Un  bailleur paie donc (beaucoup) moins de frais d’agence s’il loue à une société, que s’il loue à un particulier.

La plupart des annonces ne mentionnent pas la distinction – elle est évoquée au téléphone – mais en voici une par exemple dans laquelle cela apparaît clairement:

frais agence
et dans celle-ci aucune ambiguïté ! :

annonce2
Deuxième écueil :
le fait que ce soit une location de résidence principale.

En effet depuis le 1er août 2015, à Paris intra-muros, les loyers des locations vides et meublées à usage de résidence principale du locataire sont encadrés par la loi ALUR : ils ne doivent pas dépasser un loyer de référence majoré, fixé par arrêté préfectoral.

Bien sûr, il est toujours possible d’ajouter un « complément de loyer » mais ses contours en sont très flous (localisation prestigieuse, niveau de confort particulier…), et le bailleur n’est pas à l’abri d’être attaqué par son locataire…..

L’encadrement des loyers ne s’appliquant pas aux locations de résidence secondaire, on comprend aisément que les bailleurs (quand ils ont le choix, bien sûr), préfèrent que leur locataire n’utilise pas le logement comme résidence principale.

 

Ce qui donne, dans le cadre de ma recherche, des réactions d’agences du type : « C’est pour un bail société? Non ? Et c’est une résidence principale?…. Euh….. je dois demander au propriétaire s’il est d’accord, et je vous rappelle. »

Merci Madame Duflot.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer